Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Demande stable pour les subsides du FNS

Bern (ots) - Le Fonds national suisse (FNS) poursuit son engagement pour une place scientifique suisse forte. Il a soutenu en 2016 quelque 3200 projets de recherche déposés par plus de 14 000 chercheurs et chercheuses actifs dans les universités, hautes écoles spécialisées et pédagogiques, et domaine des EPF.

L'an dernier, le FNS a investi 937 millions de francs dans 3200 projets de recherche. La part du lion - près de 435 millions de francs - a été insufflée dans l'instrument principal de promotion de la recherche : l'encouragement de projets. Grâce à cet outil, les scientifiques se voient attribuer un soutien financier pour concrétiser leurs idées novatrices. En 2016, le nombre de requêtes soumises a diminué de 4 % par rapport à l'année précédente, le montant global des moyens sollicités a cependant augmenté de 3,2 % pour atteindre quelque 1,1 milliard de francs. Le FNS a accepté 40 % de ces requêtes, permettant ainsi le lancement de 1000 nouveaux projets de recherche innovants et générant plus de 2000 coopérations internationales.

Soutien ciblé à la relève scientifique d'excellence

La formation d'une relève scientifique extrêmement qualifiée est un facteur clé pour la compétitivité de la place scientifique suisse. Le FNS a engagé en 2016 plus de 200 millions de francs pour le développement d'une relève scientifique d'excellence en Suisse. Par cette démarche, il permet aux chercheuses et chercheurs de bénéficier d'une autonomie scientifique dès les premières années. En collaboration avec ses partenaires, le FNS ouvre également à la relève scientifique des perspectives de carrière plus claires. Comme le souligne Matthias Egger, président du Conseil de la recherche : "Pour que la Suisse conserve sa position de tête en tant que place scientifique au niveau international, il convient de rendre plus attrayantes les perspectives de carrière académique dans ce pays. En sa qualité de premier organe national d'encouragement de la recherche fondamentale, le FNS a ici un rôle déterminant à jouer."

Données de la recherche en libre accès

Le FNS soutient la démarche du mouvement Open Science visant à rendre accessibles à tous les données de la recherche. "Dans quelques années, toutes les publications encouragées par le FNS et les données afférentes devront être accessibles au public", commente Matthias Egger. "Ces données scientifiques ont été financées par les contribuables et appartiennent donc au domaine public."

   - - - - - 

Le "Profil" du Fonds national suisse (FNS)

Sur mandat de la Confédération, le FNS encourage la recherche fondamentale dans toutes les disciplines scientifiques. La publication "Profil", qui paraît une fois par an, confère au rapport annuel du FNS un horizon et une audience plus large. A travers l'édition actuelle "Profil 2016-2017", le FNS se tourne résolument vers l'avenir - en prônant l'accès libre et généralisé aux données scientifiques - et met en lumière les projets au coeur de l'actualité et les nouveaux développements prometteurs. Le FNS revient en outre sur ses propres activités au cours de l'année écoulée et rend notamment hommage au tour de force quotidien qu'accomplissent à l'ombre des projecteurs les comités spécialisés du Conseil national de la recherche, dont le travail contribue notablement au développement de la carrière des chercheuses et chercheurs de demain.

Microsite : "Profil 2016-2017" (rapport annuel du FNS) http://www.fns.ch/profil

À télécharger : "Profil 2016-2017" (fichier PDF) http://www.snf.ch/SiteCollectionDocuments/profil/2016/SNF-Profil-2016-2017-fr.pdf

Contact:

Fonds national suisse
Division Communication
Tél. +41 31 308 23 87
com@snf.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: