Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Enquête: la Suisse se profile dans les technologies quantiques

Bern (ots) - Basées sur les propriétés étonnantes du monde microscopiques, les technologies quantiques font l'objet d'investissements massifs. L'Europe a discrètement annoncé débloquer un milliard d'euros pour soutenir leur développement. La Suisse est bien placée, montre une enquête du magazine "Horizons".

La spin-off de l'Université de Genève ID Quantique montre peut-être la voie à suivre. Elle commercialise depuis 2010 un dispositif pour crypter des messages confidentiels au moyen d'une clé secrète. Les lois de la mécanique quantique assurent que toute tentative d'espionnage peut être détectée, ce qui assure au système une sécurité en principe absolue.

Des chercheurs de l'ETH Zurich et de l'Université de Bâle travaillent sur des ordinateurs quantiques. Ces machines extrêmement sophistiquées et délicates devraient un jour pouvoir résoudre des problèmes qui dépassent les capacités des ordinateurs usuels, et même des supercalculateurs utilisés dans la recherche. "L'industrie est désormais intéressée et cet objectif pourrait enfin être atteint", dit Daniel Loss, de l'Université de Bâle. Ce physicien réputé dit espérer que des entreprises suisses et européennes rejoindront dans cette course leurs homologues américains - les Google, IBM et Microsoft.

Lire l'article complet et découvrez l'infographie sur: http://www.snf.ch/fr/pointrecherche/newsroom/Pages/news-160912-horizons-un-saut-quantique-pour-la-industrie.aspx

Auteur: Edwin Cartlidge

Contact:

Daniel Saraga
rédacteur en chef d'Horizons
daniel.saraga@snf.ch


Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: