Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Embargo 04.06 0800 - Armelle Corpet et Anna Nele Meckler lauréates du Prix Marie Heim-Vögtlin 2015

Bern (ots) - La biologiste Armelle Corpet et la paléoclimatologue Anna Nele Meckler reçoivent le Prix Marie Heim-Vögtlin 2015. Cette distinction récompense leurs remarquables travaux scientifiques soutenus par un subside Marie Heim-Vögtlin. Le prix sera remis le 23 septembre 2015, au Fonds national suisse (FNS).

Chaque année, le FNS attribue environ 35 subsides Marie Heim-Vögtlin (MHV). Ceux-ci permettent à des chercheuses avec d'excellentes qualifications de reprendre leurs recherches après une interruption causée par leur situation familiale. Les deux lauréates du Prix MHV 2015 ont, grâce à ce subside, brillamment relancé leurs carrières. Durant 2 ans, Anna Nele Meckler a continué ses recherches postdoctorales en paléo-océanographie à l'Institut de géologie de l'ETH Zurich. Armelle Corpet a pour sa part mené des recherches expérimentales sur le cancer dans le département de gynécologie de l'hôpital universitaire de Zurich.

La valeur n'attend pas le nombre des années

A 33 ans, la docteure en biologie Armelle Corpet a derrière elle un parcours académique exceptionnel. Après ses études de biologie et biochimie à l'Ecole Normale Supérieure à Paris, elle passe le concours de l'agrégation puis effectue un Master en cancérologie. Elle se lance dans des recherches sur la stabilité du génome et les mécanismes de régulation de la chromatine pendant son doctorat en biologie à l'Université Paris VI, obtenu en 2010. Durant cette période remarquablement productive sur le plan scientifique, Armelle Corpet met au monde ses deux premiers enfants. Son mari accepte alors un poste à Zurich et la famille le suit. Après une interruption de quelques mois suite à la naissance de leur troisième enfant, Armelle Corpet obtient un subside MHV de 2012 à 2014 pour réaliser un projet de recherche postdoctoral à l'Hôpital universitaire de Zurich.

"L'étape du post-doctorat est très importante dans la carrière d'un chercheur et conditionne le plus souvent l'obtention d'un poste. Ce financement a donc été crucial", souligne la chercheuse. Ses travaux se concentrent sur l'étude de la sénescence, un mécanisme d'arrêt de la division cellulaire déclenché lors d'un stress cellulaire ou de l'activation d'un gène promoteur de cancer. Armelle Corpet, qui a eu son quatrième enfant durant le subside MHV, voit sa carrière stabilisée: "Grâce au post-doctorat financé par le subside MHV, j'ai obtenu un poste permanent de maître de conférences en France, ce qui me permet désormais d'être plus sereine quant à mon avenir et de combiner mes deux passions : la recherche et l'enseignement". Ses travaux actuels portent sur l'étude de la dynamique de la chromatine dans les cellules infectées par le Herpes simplex virus 1.

D'un postdoc interrompu à un ERC Starting Grant

Après des études de géo-écologie à l'Université de Bayreuth, Anna Nele Meckler, colauréate du Prix MHV 2015, poursuit son parcours scientifique par un doctorat en paléo-océanographie à l'ETH Zurich, obtenu en 2006. Suit un postdoctorat au California Institute of Technology (Caltech). Seule la partie expérimentale du projet est terminée lorsqu'Anna Nele Meckler interrompt son postdoc pour rejoindre son mari, également chercheur, en Norvège peu avant la naissance de leur premier enfant. Durant un congé maternité prolongé, la famille retourne à Zurich où Anna Nele Meckler reprend ses activités de recherche dans le groupe de son directeur de thèse à l'ETH Zurich.

"Lorsque j'ai soumis ma candidature pour un subside MHV, je n'avais pas publié beaucoup d'articles, ce qui aurait été un sérieux désavantage pour solliciter un poste ou un financement habituel", raconte Anna Nele Meckler. Elle obtient un subside MHV de 2012 à 2014 qui lui permet de compléter et publier les résultats de son postdoctorat californien et de lancer un nouveau projet basé sur ses compétences récemment acquises. La période du subside, pendant laquelle naît son deuxième enfant, se révèle scientifiquement remarquable: Anna Nele Meckler publie ses résultats dans des revues scientifiques prestigieuses et ses travaux génèrent un grand écho dans la communauté scientifique. Anna Nele Meckler obtient à la fin de son subside MHV une bourse de la Bergen Research Foundation et un prestigieux ERC Starting Grant pour monter son groupe de recherche à l'Université de Bergen en Norvège. Elle y poursuit ses travaux sur la reconstruction du climat ancien durant des périodes à haute concentration de gaz à effet de serre afin de mieux prédire les futurs changements climatiques.

"Ce subside m'a permis de redevenir compétitive"

Pour les deux chercheuses, le subside MHV a servi de tremplin pour accéder à la prochaine étape de leur carrière. "En plus du paiement de mon salaire, le financement d'une partie de mes activités de recherche a été un vrai atout de ce subside et m'a permis d'être plus indépendante au sein de mon laboratoire, un critère important pour obtenir un poste par la suite", explique Armelle Corpet. Anna Nele Meckler a pu récolter les fruits de ses recherches précédentes grâce au subside MHV: "Ce subside m'a permis de redevenir compétitive en publiant plusieurs articles à impact élevé sur des travaux précédents et d'acquérir une expérience approfondie d'une technique de pointe."

Remise du prix lors de l'Advanced Researchers' Day Les lauréates se verront remettre les prix dotés de 25'000 francs chacun le 23 septembre 2015 au FNS à Berne. La cérémonie, ouverte à tous les médias et intéressés, clôturera l'Advanced Researchers' Day, manifestation d'information du FNS destinée aux chercheurs avancés.

******

Parcours scientifiques d'Armelle Corpet et Anna Nele Meckler: www.snf.ch/SiteCollectionDocuments/medienmitteilungen/150604_mm_mhvpreis_f.pdf

Ce communiqué ainsi que des photos des lauréates sont disponibles sur le site Internet du Fonds national suisse: www.fns.ch > point recherche > Médias > Communiqués de presse

Contact:

Fonds national suiss
Division Communication
Alexandra Lovey
+41 31 308 23 86
com@snf.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: