Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Le FNS implémente avec succès sa première mesure transitoire : 27 SNSF Starting Grants attribués à des jeunes chercheurs

Bern (ots) - Vingt-sept jeunes chercheuses et chercheurs de talent ont obtenu un SNSF Starting Grant. La durée, le niveau et les conditions de financement de ces subsides correspondent à ceux du Conseil européen de la recherche (CER ou ERC). Cette mesure transitoire du Fonds national suisse (FNS) a par conséquent offert à la communauté scientifique suisse une solution de remplacement adéquate.

Le FNS a mis en place les Temporary Backup Schemes en mars 2014. Ces programmes ont permis aux chercheuses et chercheurs d'excellence travaillant ou prévoyant de travailler dans une institution de recherche suisse de demander au FNS des subsides comparables aux ERC frontier research grants. Cette solution a dû être organisée en raison de l'exclusion de la Suisse entre fin février et mi-septembre 2014 du programme Horizon 2020, qui inclut les programmes du CER. En créant les SNSF Starting Grants et les SNSF Consolidator Grants, le FNS s'est efforcé de définir des procédures de soumission et de sélection des requêtes correspondant autant que possible à celles du CER.

Taux de succès avoisinant 20%

Les résultats pour les SNSF Starting Grants sont désormais disponibles. Le FNS a évalué 142 requêtes (sur les 145 qui lui ont été soumises) lors d'une procédure de sélection en deux étapes. Après l'achèvement de la première étape, 55 requérant-e-s ont été invités à présenter leur projet à un panel d'évaluation et à répondre à ses questions. La sélection finale a mis l'accent sur la nature avant-gardiste de la recherche proposée et sur la capacité des candidat-e-s à mener des travaux originaux. Suite à cette étape des interviews, 27 requêtes ont été sélectionnées pour un financement: 5 projets en sciences humaines et sociales, 10 projets en sciences de la vie et 12 projets en sciences physiques et de l'ingénieur. Cela représente un taux de succès de 19%. La part des requérantes se situe légèrement en dessus de 25%, et celle des requérantes sélectionnées atteint 22%. Par ailleurs, deux des requérant-e-s sélectionnés s'installeront en Suisse grâce à leur subside.

Subsides totalisant plus de 40 millions

Les requérant-e-s pouvaient demander jusqu'à 1,5 million de francs (sans overhead) pour couvrir les coûts de ces projets d'une durée de cinq ans. Le montant total accordé aux 27 projets financés s'élève à 40,6 millions de francs. Les institutions d'accueil recevront un financement additionnel de 15% pour couvrir leurs frais d'overhead.

Les 27 SNSF Starting Grants sont répartis comme suit: Université de Bâle (4), Université de Berne (2), Université de Fribourg (1), Université de Genève (2), Université de Lausanne (1), Université de Zurich (8), EPF Lausanne (4), EPF Zurich (3), Institut Friedrich Miescher (1), Institut Paul Scherrer (1).

Depuis le 15 septembre 2014, les chercheuses et chercheurs basés en Suisse peuvent à nouveau déposer des requêtes auprès du CER. Par conséquant, le FNS ne lancera plus d'appel à projets dans ce cadre.

Le texte de ce communiqué de presse ainsi que les listes des projets financés et des membres du panel sont disponibles sur le site Internet du Fonds national suisse: http://www.snf.ch/fr/pointrecherche/newsroom/Pages/news-141121-communique-de-presse-starting-grants-implement-succes-premiere-mesure-transitoire.aspx

Contact:

Fonds national suisse
Division Communication
Tél.: +41 31 308 23 87
E-mail com@snf.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: