Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

FNS: Depuis 60 ans, le FNS investit dans les chercheurs et leurs idée

Bern (ots) - Le 1er août 2012, le Fonds national suisse (FNS) fêtera 60 ans d'engagement pour la recherche. Fondé en 1952, alors que la recherche helvétique risquait de sombrer dans la médiocrité après la deuxième guerre mondiale, le FNS soutient chaque année plus de 8'000 chercheurs. Il est la principale institution suisse d'encouragement de la recherche scientifique.

En 60 ans, le FNS a investi plus de 11 milliards de francs dans la recherche scientifique, a évalué plus de 70'000 requêtes et a permis à plus de 20 000 jeunes scientifiques de séjourner à l'étranger grâce à des bourses. Parmi les bénéficiaires de subsides du FNS, on trouve de futurs lauréats du prix Nobel, comme le professeur en biophysique à l'EPF de Zurich Kurt Wüthrich ou le professeur en immunologie de l'Université de Zurich Rolf Zinkernagel. Depuis 1975, le FNS a par ailleurs mené 70 programmes nationaux de recherche sur mandat du Conseil fédéral, afin de trouver des solutions à des problèmes d'importance nationale, programmes qu'il a financé avec plus de 660 millions de francs. Quant aux 28 pôles de recherche nationaux (PRN) créés depuis 2001 pour renforcer les structures de recherche, ils ont bénéficié de 627 millions de francs.

Comparaison historique en faits et chiffres En 1952, le budget annuel du FNS se montait à 4 millions de francs. En 1977, il s'élevait à 124 millions de francs, et aujourd'hui il dépasse 700 millions de francs. A l'instar du budget et de la palette d'activités, le nombre de requêtes a crû fortement ces soixante années. Dans l'encouragement de projets - principal instrument du FNS -, 267 requêtes étaient traitées en 1953, 741 en 1977; rien qu'au cours des dix dernières années, elles sont passées de 1'762 (2002) au niveau record de 2'407 (2011). Toutes disciplines confondues, le FNS a traité plus de 4'900 requêtes en 2011. Pour sélectionner les meilleurs projets à financer, le nombre de membres du Conseil national de la recherche a été multiplié par sept depuis la création du FNS, passant de 14 à 100 aujourd'hui.

Qu'apportent ces investissements à la Suisse ? La science est un fondement de notre société moderne. Elle permet de développer des conditions économiques et culturelles améliorant notre bien-être, et nous permet d'aborder des problèmes globaux en y apportant des solutions alternatives.

Aujourd'hui, la Suisse figure parmi les nations scientifiques de pointe. L'engagement du secteur privé et public en faveur de la recherche se reflète dans la force d'innovation de l'économie helvétique. La Suisse occupe depuis plusieurs années la première place de l'Innovation Union Scoreboard. En nombre d'habitants, elle dépose un nombre record de brevets et elle publie des articles scientifiques cités le plus fréquemment. Mis en compétition au niveau international, les chercheurs suisses rencontrent un franc succès : Ils enregistrent par exemple des taux de réussite élevés auprès du Conseil européen de la recherche (CER). Le grand nombre de chercheurs venus de l'étranger souligne aussi l'attractivité des hautes écoles suisses.

Le FNS se dote d'une charte Pour son soixantième anniversaire, le FNS s'est offert une charte qui formule son ambition et les principes de son action, autour des valeurs de qualité, d'indépendance, de responsabilité et d'équité. La charte illustre ces valeurs qui visent à encourager l'excellence tant dans la recherche que dans l'activité d'encouragement du FNS.

Le Fonds national suisse (FNS) Avec un processus de sélection très strict et des fonds publics, le FNS soutient la recherche fondamentale, qui n'est pas financée par les acteurs économiques. Il vise en particulier à encourager la relève scientifique.

Pour tous renseignements et interviews concernant les 60 ans du FNS, Dieter Imboden, président du Conseil national de la recherche du FNS, se tient à votre entière disposition.

Contact:

Fonds national suisse
Division Communication
Kathrin Sterchi
Tél.: 031 308 23 87
e-mail: ksterchi@snf.ch
www.fns.ch > Médias > Communiqués de presse



Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: