Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

FNS: Le Fonds national suisse (FNS) élit le successeur de Dieter Imboden

Martin Vetterli @Beat Brechbühl/FNS

Bern (ots) - Martin Vetterli sera le nouveau président du Conseil de la recherche du FNS

L'ingénieur Martin Vetterli, professeur ordinaire en systèmes de communication et doyen de la Faculté informatique et communication de l'EPF de Lausanne (EPFL), sera dès 2013 le nouveau président du Conseil national de la recherche du FNS. Il prendra la succession de Dieter Imboden, qui quittera cette position clé à la fin 2012, après l'avoir occupée durant huit ans.

Le 2 mars 2012, le comité du Conseil de fondation du FNS a élu Martin Vetterli président du Conseil national de la recherche pour la période administrative 2013 - 2016. Vice-recteur de l'EPFL entre 2004 et 2011 et ancien membre du Conseil suisse de la science et de la technologie entre 2000 et 2004, Martin Vetterli est un fin connaisseur de la politique des hautes écoles et de la recherche en Suisse. De plus, en sa qualité de directeur fondateur du Pôle de Recherche National «Systèmes mobiles d'information et de communication» (PRN MICS), il est un familier du FNS et de la recherche transdisciplinaire. Ses activités de recherche centrées sur l'électrotechnique, les sciences de l'informatique et les mathématiques appliquées lui ont valu plusieurs récompenses nationales et internationales, parmi lesquelles le prix Latsis national en 1996.

«Perpétuer la tradition de l'excellence dans la recherche» Ce brillant scientifique et expert confirmé de la place scientifique suisse sera à la tête du Conseil national de la recherche à partir de 2013. Cet organe évalue chaque année les milliers de requêtes soumises au FNS et décide de leur financement. Martin Vetterli prend la succession de Dieter Imboden, dont le mandat expire fin 2012, après huit ans d'activité. «La promotion d'une recherche de grande qualité par le FNS est un investissement clairvoyant dans l'avenir de notre pays. C'est pour moi un grand honneur que de diriger une institution aussi reconnue et aussi importante et de perpétuer la tradition de l'excellence dans la recherche en Suisse», souligne Martin Vetterli.

Recherche et enseignement de part et d'autre de l'Atlantique Ingénieur renommé, Martin Vetterli a mené des activités de recherche et d'enseignement aux Etats-Unis pendant dix ans. Ont suivi 15 années de travaux couronnés de succès à l'EPFL, où il a occupé différents postes clés. Voici les grands jalons de sa carrière académique: après sa thèse à l'EPFL, Martin Vetterli travaille à la Columbia University de New York à partir de 1986, sa dernière fonction y étant celle de professeur extraordinaire en électrotechnique. En 1993, il rejoint le «Department of Electrical Engineering and Computer Sciences» de l'University of California à Berkeley, où il devient professeur ordinaire. Deux ans plus tard, il est nommé professeur ordinaire à l'EPFL. Depuis mars 2011, il y est également doyen de la Faculté informatique et communication. Martin Vetterli mène des recherches tant disciplinaires qu'interdisciplinaires et possède de plus une riche expérience de collaboration avec l'industrie et l'économie.

La commission de nomination a préparé les élections Pour procéder à l'élection d'une nouvelle présidente ou d'un nouveau président, les membres de la présidence du Conseil national de la recherche convoquent une commission de nomination. Elle met le poste au concours, examine les candidatures soumises, mène des interviews avec les candidates et les candidats retenus et élabore à l'intention du comité du Conseil de fondation une proposition d'élection. Sur la base du rapport de la commission de nomination, ce comité élit la présidente ou le président du Conseil de recherche. Les membres de cette commission de nomination étaient:

Hans Ulrich Stöckling, président du Conseil de fondation du FNS (présidence, ex officio; a remis à la fin 2011 son mandat de président à Gabriele Gendotti, qui dirige depuis 2012 les séances du comité du Conseil de fondation); Walter Leimgruber, président Div. I du Conseil national de la recherche; Jürg Osterwalder, vice-président Div. II; Denis Duboule, vice-président Div. III et membre du comité spécialisé de collaboration internationale; Thomas Bernauer, président Div. IV; Gisou van der Goot, EPFL, ancien membre Div. III; Barbara Haering, ancienne conseillère nationale, membre du Conseil de fondation du FNS; Christoph Kratky, président du Fonds zur Förderung der wissenschaftlichen Forschung (FWF) autrichien, Vienne; Daniel Höchli, directeur du Secrétariat du FNS (ex officio).

Le texte de ce communiqué de presse est consultable sur la page Internet du Fonds national suisse: www.snf.ch > Médias > Communiqués de presse

Contact:

Fonds national suisse
Division Communication
Kathrin Sterchi
Tél.: +41 31 308 23 87
e-mail: ksterchi@snf.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: