Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

FNS: Les opérations articulaires en forte croissance

    Bern (ots) - Santé publique: différences régionales dans les soins

    Une évaluation systématique des interventions orthopédiques réalisées en Suisse montre une progression du nombre d'opérations des genoux et des épaules largement supérieure à ce que laissait attendre le vieillissement de la population. En outre, leur nombre varie considérablement selon les régions. Telle est la conclusion d'un projet de recherche réalisé dans le cadre du Programme national de recherche «Santé musculo-squelettique - douleurs chroniques» (PNR 53).

    Entre 2002 et 2005, plus d'un demi million d'opérations ont été effectuées en Suisse pour maintenir ou rétablir le bon fonctionnement de l'appareil musculo-squelettique et locomoteur des patients. Il s'agissait notamment d'opérations chirurgicales au niveau des hanches et de la colonne vertébrale, ainsi que des articulations des genoux et des épaules. Dans le cadre du Programme national de recherche «Santé musculo-squelettique - douleurs chroniques (PNR 53), un groupe de recherche du Centre M.E. Müller pour la chirurgie orthopédique de l'Université de Berne vient de publier le résultat de ses recherches sur les variations observées entre les régions et l'évolution dans le temps*.

    Plus d'un quart de remplacements d'articulations en plus Les chercheurs ont étudié l'évolution du nombre d'interventions sur une année pour 1'000 habitants, appelé «taux d'interventions». Vu le vieillissement de la population, ils s'attendaient à une croissance légère du nombre d'interventions. Leurs attentes ont été confirmées dans le cas des opérations suivant une fracture du col du fémur.

    Entre 2002 et 2005, le nombre d'interventions de ce type oscillait entre 7'000 et 7'500 selon les années, avec une progression de 3% sur l'ensemble de la période. Selon les chercheurs, cette statistique se prête particulièrement bien pour illustrer l'augmentation de l'âge moyen de la population, car le diagnostic de fractures du col du fémur est sans équivoque et ces dernières doivent presque toujours être opérées.

    L'évolution s'avère très différente dans le cas des articulations: Alors que 19'000 articulations étaient remplacées en 2002, leur nombre dépassait déjà la barre des 24'000 en 2005. Sur la même période, le taux d'intervention pour remplacer les articulations du genou et de l'épaule par des articulations artificielles a crû de 36% dans le cas du genou et de 45% dans celui de l'épaule - soit des progressions beaucoup plus fortes qu'attendu en raison du vieillissement de la population.

    Davantage de transparence dans les prestations en soins Les chercheurs ont divisé la Suisse en 83 zones de desserte hospitalière et ont comparé le taux d'interventions entre ces régions. Ils ont constaté que le taux d'intervention pour le remplacement des articulations varient, selon les régions, de moins d'une à plus de trois interventions par an pour 1000 habitants. Cette variation s'avère beaucoup plus forte pour le taux d'arthroscopie des genoux et des épaules: les médecins n'ont examiné par arthroscopie qu'une épaule sur 10'000 dans une région, contre quelque 40 arthroscopies dans d'autres zones.

    L'explication voulant que les habitants de certaines régions souffrent 40 fois moins de problèmes d'épaules que dans d'autres est peu plausible. Ces fortes disparités laissent présager des problèmes d'efficacité du système de santé public et, pour optimiser l'approvisionnement de la population en soins, du besoin de fixer des directives cliniques uniformément valables pour les interventions orthopédiques.

    Pour l'heure, on ne peut que de spéculer sur les causes de ces variations régionales des taux d'intervention ainsi que de la progression des opérations de remplacement des articulations. La mise au point de cette nouvelle méthode d'analyse met néanmoins à disposition un instrument centralisé pour mettre en évidence les disparités dans l'approvisionnement en soins médicaux en Suisse. Cet instrument pourra désormais être utilisé hors l'orthopédie pour d'autres opérations.

    * Marcel Widmer, Pius Matter, Lukas Staub, Franziska Schoeni-Affolter, and André Busato: Regional variation in orthopedic surgery in Switzerland. Health & Place (2009), doi:10.1016/j.healthplace.2008.12.009.

    Programme national de recherche PNR 53 «Santé musculo-squelettique - douleurs chroniques» Près d'un tiers des consultations médicales en Suisse concernent les douleurs musculo-squelettiques. Autant dire que la santé de l'appareil locomoteur revêt une importance centrale dans le système suisse de santé publique. Le Programme national de recherche «Santé musculo-squelettique - douleurs chroniques» (PNR 53) cherche à dresser un bilan de santé de l'appareil locomoteur de la population suisse et d'explorer les possibilités et moyens de l'améliorer. http://www.pnr53.ch

    Les taux d'intervention régionaux pour les arthroscopies de l'épaule sont documentés à l'adresse suivante: http://www.healthatlas.unibe.ch/index.php?id=518

    Pour de plus amples informations sur la situation des soins de santé en Suisse: http://www.healthatlas.unibe.ch

    Le texte de ce communiqué de presse peut être consulté sur la page Internet du Fonds national suisse: http://www.fns.ch > médias > communiqués de presse

Contact: Mathis Brauchbar Chargé de valorisation du PNR 53 Tél.: +41 (0)79 407 93 62 e-mail: brauchbar@advocacy.ch



Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: