Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

FNS: Remise du Prix Latsis national 2007

Bern (ots) - Le politologue Giuliano Bonoli reçoit le Prix Latsis national 2007 Le 10 janvier, Giuliano Bonoli, politologue et professeur à l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP), se verra remettre le Prix Latsis national au Rathaus à Berne. Sur mandat de la Fondation Latsis, le Fonds national suisse lui décerne ce prix, doté de 100 000 francs pour ses études comparatives sur le rôle de l'Etat social en Europe. Aujourd'hui, de nombreux Etats sont confrontés à deux défis: d'un côté un monde du travail marqué par le chômage de longue durée et des conditions d'emploi incertaines, de l'autre un vieillissement démographique qui menace le financement à venir de l'Etat social. Comment le monde politique doit-il réagir? Telle est la question sur laquelle s'est penché Giuliano Bonoli dans le cadre de ses études comparatives à caractère historique sur les systèmes d'Etat-providence de différents pays européens. Sur mandat de la Fondation Latsis, le Fonds national suisse décerne le Prix Latsis national 2007 à ce spécialiste en sciences sociales, né en 1968, pour ses travaux de recherche qui ont largement retenu l'attention au niveau international. Ce prix, doté de 100 000 francs et remis à des chercheuses et des chercheurs de moins de 40 ans, est considéré comme l'une des distinctions scientifiques les plus renommées de Suisse. Giuliano Bonoli est titulaire de la chaire de politiques sociales à l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) à Chavannes-près-Renens et chargé de cours à l'Institut européen de l'Université de Bâle. La conclusion de ce politologue est la suivante: l'Etat social traditionnel doit être remanié s'il veut continuer à garantir la cohésion sociale des démocraties occidentales au XXIe siècle. Au-delà de son affaiblissement par le néolibéralisme ou de la préservation conservatrice de ses acquis, Giuliano Bonoli propose une troisième voie: celle d'une politique étatique de l'investissement social. Il entend par là la combinaison d'une économie concurrentielle et d'un Etat social fort, telle qu'elle existe depuis longtemps, et de manière exemplaire, dans les pays scandinaves. Pour Giuliano Bonoli, la Suisse se trouve encore dans une situation confortable, en comparaison européenne. Le marché du travail y est moins agité par les crises ; son système de retraites, basé sur deux piliers, se distingue par une relative stabilité. Des réformes sont toutefois inévitables, estime Giuliano Bonoli. Si l'on veut renforcer davantage l'investissement social, il serait souhaitable que la Confédération se voie confier plus de compétences en matière de régulation du marché du travail et de politique sociale. Cela suppose toutefois de repenser le fédéralisme suisse. La remise du prix aura lieu le jeudi 10 janvier 2008, à 10h30, au Rathaus à Berne, Rathausplatz 2. Prendront la parole le Professeur Dieter Imboden, Président du Conseil national de la recherche du FNS, Urs Gasche, Président du Conseil-exécutif du Canton de Berne, le Dr Spiro Latsis de la Fondation Latsis Internationale, le Professeur Franz Schultheis, membre de la Division Sciences humaines et sociales du Conseil national de la recherche du FNS, et enfin, le lauréat, le Professeur Giuliano Bonoli. Un portrait en haute résolution de Giuliano Bonoli peut être téléchargé sur: http://www.snf.ch > F > Médias > Communiqués de presse. Le texte de ce communiqué de presse est disponible sur le site Internet du Fonds national suisse: http://www.snf.ch > F > Médias > Communiqués de presse Contact: Coordonnées du lauréat: Prof. Giuliano Bonoli Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) Route de la Maladière 21 CH-1022 Chavannes-près-Renens tél. +41 (0)21 557 40 90 e-mail: giuliano.bonoli@idheap.unil.ch

Plus de communiques: Schweizerischer Nationalfonds / Fonds national suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: