MCH Group AG

Bons résultats pour MCH Foire Suisse SA

Bãle (ots) - Cotée au SWX Swiss Exchange, MCH Foire Suisse SA (Foire Suisse) est en mesure de présenter un premier bilan réjouissant. Pour 2001, sa première année d'existence, elle réalise, avec un chiffre d'affaires de 189 millions de CHF, un bénéfice net de 10 millions de CHF. Ce résultat reflète un bon exercice pour l'année écoulée, exercice marqué par la fusion de la Foire de Bâle et de la Foire de Zurich pour donner naissance à la Foire Suisse. Les premiers résultats positifs sont d'ores et déjà visibles. Les résultats consolidés de MCH Foire Suisse SA (Foire Suisse) font apparaître pour 2001, avec des recettes de 189 millions de CHF et des dépenses avant amortissements de 156 millions de CHF, un cash-flow de 33 millions de CHF. Compte tenu d'un montant de 23 millions de CHF d'amortissements, le bénéfice du groupe s'élève à 10 millions de CHF. Avec des investissements de l'ordre de 13 millions de CHF et des désinvestissements d'environ 20 millions de CHF, un excédent de liquidités de 7 millions de CHF a été réalisé. Au 31.12.2001, le résultat du bilan de la Foire Suisse s'élevait à 455 millions de CHF, avec un pourcentage de capital propre de 30 % et un rendement du capital propre de 7,25%. L'Assemblée générale du 17.05.2002 propose le versement d'un dividende de 6 % correspondant à 6 CHF bruts par action nominative d'une valeur nominale de CHF 100.- chacune. Les résultats consolidés de la Foire Suisse, laquelle est issue de la fusion, en juin 2001, de la Foire de Bâle et de la Foire de Zurich, couvrent les périodes de la Foire Suisse d'Echantillons SA et de MCH Foire de Bâle SA allant du 01.01.2001 au 31.12.2001 ainsi que les périodes de MCH Foire de Zurich SA et de MCH Foire Suisse SA allant du 01.07. au 31.12.2001. Débuts réussis pour la Foire Suisse Robert A. Jeker, Président du Conseil d'administration, parle d'un succès sur toute la ligne en commentant les débuts de la Foire Suisse et en évoquant le premier exercice positif de cette dernière. „Les résultats financiers sont réjouissants, voire très bons si l'on tient compte du contexte international. La fusion de la Foire de Bâle et de la Foire de Zurich, qui a donné naissance à la Foire Suisse, a été réalisée de manière exemplaire. Suite à cette fusion, d'importantes synergies et des répercussions positives sur les résultats ont d'ores et déjà été constatées. Preuve que notre démarche fut un pas stratégique décisif ». « En raison de son capital boursier modeste et de sa position particulière comme unique société de foires cotée en bourse, la Foire Suisse ne jouera jamais un rôle dominant en bourse », précise Robert A. Jeker. „Mais la Foire Suisse garantit néanmoins à ses investisseurs des valeurs sûres: une substance financière saine, un rendement intéressant et une valeur intrinsèque élevée, grâce à une infrastructure moderne ainsi qu'à des salons de haut niveau et à un réel potentiel de croissance. » Année riche en salons La densité du calendrier des foires et des salons, qui s'est répercutée de façon positive sur les résultats, a fait de 2001 une année prospère. En 2001, la Foire Suisse a organisé sur ses sites de Bâle et de Zurich 19 salons en régie propre et 23 salons tiers. Près de 16'000 sociétés exposantes y ont participé, drainant plus de 1,7 million de visiteurs. A ceux-ci se sont rajoutés environ 50 autres expositions dans nos halles ainsi que 350 événements au Centre de Congrès Bâle. Si l'on comptabilise l'ensemble de ses clients, la Foire Suisse a accueilli en 2001 quelque 2,5 millions de personnes. Les retombées économiques générées directement ou indirectement par les activités de la Foire Suisse sont estimées à environ 1,5 milliard de CHF. „Nos salons phares, à savoir le Salon Mondial de l'Horlogerie et de la Bijouterie BASEL ainsi que la Foire internationale d'art Art Basel, ont encore renforcé leur position de leaders au plan international. Les chiffres des différents salons ont également pu être améliorés par rapport à l'année écoulée" précise Jürg Böhni, Président de la Direction du Groupe de la Foire Suisse. „Les conditions cadres conjoncturelles et sectorielles sont certes devenues plus difficiles, mais la concentration des compétences et des forces au sein de la Foire Suisse nous donne les armes nécessaires pour relever activement et avec succès les défis qui nous sont lancés. » Processus de dynamisation pour le développement du portefeuille des salons La fusion qui a donné naissance à la Foire Suisse a effectivement accéléré le processus de dynamisation en cours, visant au développement ciblé des portefeuilles de foires et son ajustement conséquent aux besoins des clients. Près d'un tiers des projets qui englobent le portefeuille des salons organisés en régie propre par la Foire Suisse font actuellement l'objet de profondes réorientations. L'élargissement du Salon Mondial de l'Horlogerie et de la Bijouterie BASEL par l'intégration du site de Zurich, la suppression des doublons existant dans les branches de l'automatisation et de l'outillage en collaboration avec l'organisateur de salons tiers Reed Messen (Schweiz), le repositionnement de la totalité du portefeuille des salons de la construction ainsi que le remplacement des salons actuels de la chimie et des techniques de l'environnement par la mise en oeuvre de nouveaux projets, en sont des exemples éloquents. Chiffres-clés Compte de résultats: Recettes CHF 189 Mio, Dépenses CHF 156 Mio, Cash-flow CHF 33 Mio, Amortissements CHF 23 Mio, Bénéfice net CHF 10 Mio. Salons: Nombre de salons en régie propre 19, Nombre de salons tiers 23, Sociétés exposantes 15'800, Surface d'exposition nette 637'00m2 Visiteurs 1'712'000. Autres manifestations: Diverses locations de halles 49, Centre de Congrès Bâle 363, Musical Theater Basel 142. Développement du portefeuille des salons Salon Mondial de l'Horlogerie et de la Bijouterie BASEL: 2003 Présentations individuelles à Bâle, présentations géographiques à Zurich. Assainissement en partenariat avec Reed Messen: 2002 go.automation (Foire Suisse, Bâle / auparavant S.A.W et IH/best); 2002 prodex (Reed Messen, Bâle / auparavant Intoolex et Fawem). Nouveaux projets en remplacement d'Ilmac et M.U.T.: 2002 REACH for process solutions (Bâle) et r + d in Life Sciences (Bâle). Développement de L' et Pack it: en cours. Repositionnement des portefeuilles des salons de la construction: 2003 Développement de Swissbau „années impaires" (Bâle); 2004 Elargissement d'HILSA à un rythme de 4 ans (Bâle); 2005 Regroupement de Swissbau/Metallbau (Bâle). Giardina: à partir de 2002 Organisation annuelle de Giardina alternativement à Bâle et à Zurich. ots Originaltext: MCH Foire Suisse SA Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Contact pour les médias MCH Foire Suisse SA Christian Jecker Responsable Communication d'entreprise Tél. +41/58/206'22'52 Fax +41/58/206'21'92 mailto: christian.jecker@messe.ch Internet: http://www.messe.ch [ 013 ]

Ces informations peuvent également vous intéresser: