Observatoire suisse de la santé

Besoins en soins: croissance modérée en vue

    Neuchâtel (ots) - Selon une étude de l'Observatoire suisse de la santé, le nombre des personnes tributaires de soins va augmenter moins fortement qu'on ne le craignait ces prochaines années. Une prévision qui s'appuie essentiellement sur le constat suivant: la population est de plus en plus âgée, mais elle reste également en bonne santé plus longtemps. Le nombre des personnes nécessitant des soins devrait encore pouvoir être considérablement réduit par une prévention adéquate.

      Le haut de la pyramide des âges en Suisse prend de l'ampleur:
aujourd'hui, les naissances se font plus rares, mais la population
vit en moyenne de plus en plus longtemps. Compte tenu de cette
évolution, on peut s'attendre à ce que le système de santé suisse
soit confronté ces prochaines décennies à une hausse considérable des
besoins en soins dans la population âgée. Pour planifier les
ressources et les structures du système de santé, il est capital
d'évaluer dans quelle mesure les besoins en soins vont évoluer ces
prochaines années et décennies.

    François Höpflinger, professeur de sociologie à l'Université de Zurich et Valérie Hugentobler, politologue à l'Institut Universitaire Âge et Générations à Sion, ont réalisé une étude à ce sujet* sur mandat de l'Observatoire suisse de la santé. Cette étude montre que le nombre d'années sans incapacité augmente davantage que l'espérance de vie en général. En d'autres termes: nous vivons plus longtemps, mais surtout plus longtemps en bonne santé. Les seniors d'aujourd'hui vivent dans d'autres conditions et vieillissent différemment que les générations précédentes: les conditions de vie, la prise en charge médicale et le formation se sont améliorées.

    Les effets positifs de la prévention et de la thérapie

    Actuellement, entre 109'000 et 126'000 personnes âgées sont tributaires de soins en Suisse, c'est-à-dire qu'elles ne sont plus en mesure de gérer leur quotidien de manière autonome. C'est le cas de 9,8 à 11,4% de toutes les personnes de plus de 64 ans. Selon le scénario démographique, la population âgée et très âgée tributaire de soins augmenterait en conséquence à 144'000 - 172'000 personnes d'ici à l'an 2020. Cette projection linéaire est toutefois irréaliste, comme le démontrent les auteurs.

    Les progrès réalisés dans la médecine et la prévention peuvent réduire considérablement les problèmes induits par la croissance des besoins en soins. Dans l'ensemble, on peut certes s'attendre à ce que le nombre des personnes âgées tributaires de soins augmente entre 2000 et 2020, mais sans dépasser 126'000 - 150'000 personnes. L'influence positive des progrès thérapeutiques se reflète dans l'évolution des cas de démence: si l'apparition de la démence peut être retardée de deux ans d'ici à 2030, on comptera quelque 20'000 personnes tributaires de soins en moins chaque année.

    Davantage de prévention et de soins à domicile

    L'effet du vieillissement de la population peut donc être atténué, mais pas complètement éliminé. Le système de santé suisse devra donc répondre ces prochaines décennies à une demande de soins plus importante. Un constat dont il s'agit de tenir compte dans la politique de la santé. "La prévention doit s'adresser de plus en plus aux personnes âgées", déclare François Höpflinger. "De plus, il convient d'adapter les structures de soins: les soins médicaux aigus devront faire place à des soins de longue durée, si possible ambulatoires." En Suisse aussi, il y a lieu de revoir le règlement et le financement notamment des soins de longue durée aux personnes âgées. Il est donc urgent d'ouvrir le débat sur les diverses formes que pourrait revêtir une assurance des soins de longue durée.

    Dans une deuxième étude, les auteurs Höpflinger et Hugentobler examinent, en fonction de l'évolution prévue, dans quelle mesure les structures du système de santé en Suisse pourront satisfaire aux besoins en soins et quelles sont les interventions nécessaires aux niveaux fédéral et cantonal. Les résultats de cette étude devraient être disponibles d'ici au début de 2004.

    * François Höpflinger et Valérie Hugentobler: Les besoins en soins des personnes âgées en Suisse - Prévisions et scénarios pour le 21e siècle ; Ed. Hans-Huber, Berne, 2003. CHF 39,80 / Euro 22,95  (ISBN 3-456-84011-0.)

ots Originaltext: Observatoire suisse de la santé
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Peter C. Meyer
Responsable de l'Observatoire suisse de la santé
Tél. +41/32/713'61'31


Observatoire suisse de la santé
c/o Office fédéral de la statistique
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Tél.         +41/32/713'60'45
Fax          +41/32/713'66'54
E-mail:    obsan@bfs.admin.ch
Internet: http://www.obsan.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: