economiesuisse

economiesuisse - Le Conseil fédéral tient le cap, mais d'autres mesures s'imposent
Réaction d'economiesuisse aux mesures relatives à l'examen des tâches de la Confédération

    Zürich (ots) - economiesuisse salue la ferme volonté du Conseil fédéral de respecter les exigences du frein à l'endettement. Ce mécanisme, qui garantit une politique financière durable, est ancré dans la Constitution. Néanmoins, des mesures supplémentaires sont nécessaires pour étendre la marge de manoeuvre financière. Les mesures présentées ne vont pas suffisamment loin.

    Le Conseil fédéral est déterminé à respecter ces prochaines années les exigences du frein à l'endettement. Il a raison, puisque le souverain a approuvé à 85 % ce mécanisme, principal instrument fédéral pour garantir le caractère durable de la politique financière. Il faut reconnaître que le Conseil fédéral veille au grain. Il devra mettre en oeuvre intégralement les mesures du programme de consolidation d'ici à 2013, car elles sont nécessaires pour l'adoption d'un budget conforme.

    Il faut également saluer la volonté du Conseil fédéral de veiller à la stabilité de la quote-part de l'État. C'est ainsi qu'il sera possible de créer à nouveau une marge de manoeuvre supplémentaire comme celle qui a permis, récemment, de mettre en oeuvre trois programmes de stabilisation conjoncturelle sans alourdir la dette. Il reste que des allègements supplémentaires sont néanmoins nécessaires qui permettraient non seulement d'augmenter la marge de manoeuvre financière, mais aussi de stabiliser le budget fédéral durablement. economiesuisse invite donc le gouvernement à revoir et à étendre le catalogue des mesures dans le cadre de l'examen des tâches, de manière à obtenir des améliorations substantielles à court et à moyen terme sans devoir procéder à des réformes importantes.

    Il semble aussi indispensable que le Conseil fédéral se mette à envisager aussi des réformes structurelles dans le domaine des assurances sociales. Ces institutions d'importance majeure ne doivent pas rester à l'écart des efforts visant une croissance durable. L'économie propose ainsi de transposer dans le domaine des assurances sociales une forme de frein à l'endettement. economiesuisse s'oppose à des recettes supplémentaires sans mesures compensatoires, telles que celles proposées pour le financement du réseau de routes nationales.

Contact: Cristina Gaggini, directrice romande Téléphone : 078 781 82 39 cristina.gaggini@economiesuisse.ch



Plus de communiques: economiesuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: