economiesuisse

economiesuisse - Rechercher activement le dialogue
Réaction d'economiesuisse à l'acceptation de l'initiative antiminarets

    Zürich (ots) - economiesuisse prend acte avec regret de l'acceptation de l'initiative antiminarets. Il s'agit de respecter la décision du peuple et des cantons. La Suisse doit maintenant, par un travail d'information et d'explication, démontrer qu'il ne s'agit pas d'une interdiction de l'Islam mais bien de la construction de minarets. Il faut circonscrire les dégâts potentiels à l'intérieur de nos frontières.

    economiesuisse prend acte avec regret de l'acceptation de l'initiative antiminarets. Il s'agit de respecter la décision du peuple et des cantons. La Suisse doit maintenant, par un travail d'information et d'explication, démontrer qu'il ne s'agit pas d'une interdiction de l'Islam mais bien de la construction de minarets. Il faut circonscrire les dégâts potentiels à l'intérieur de nos frontières. Au vu du faible nombre de minarets en Suisse, la construction de minarets supplémentaires n'est pas l'élément essentiel. Il est beaucoup plus important que la Suisse maintienne comme valeur fondamentale la liberté de croyance et de religion et se présente comme un pays ouvert et tolérant. La Confédération doit rechercher activement le dialogue avec les Etats musulmans et expliquer la position de la Suisse.

Contact: Cristina Gaggini, directrice romande Téléphone : 078 781 82 39 cristina.gaggini@economiesuisse.ch



Plus de communiques: economiesuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: