economiesuisse

economiesuisse - Une collaboration plus étroite pour un meilleur impact
A propos de la décision de Swissmem de rester membre d'economiesuisse

Zürich (ots) - L'économie suisse reste unie sous un même toit. La Fédération des entreprises suisses sort renforcée du processus de réforme stratégique et des mesures d'économies prises dans ce contexte. La réforme et les autres efforts consentis par economiesuisse ont amené Swissmem et la Société Suisse des Entrepreneurs à revenir définitivement sur leur décision, prise l'an dernier, de quitter l'organisation. Avec Swissmem, c'est une des principales organisations économiques de Suisse qui se reconnaît dans l'association faîtière. Le processus de réforme stratégique a été soutenu par l'industrie des machines ainsi que par d'autres associations et Chambres de commerce. Cette évolution est à la fois réjouissante et importante dans l'optique de la défense des intérêts de l'économie suisse. Les interactions entre organisations faîtières et associations de branche en faveur d'une place économique compétitive permettent d'accroître la force de frappe d'economiesuisse. La force de notre pays ce sont ses entreprises, petites et grandes, sa place financière, son secteur tertiaire et sa place industrielle. Par conséquent, il est important que l'économie fasse cause commune en particulier sur les thèmes clés, a souligné Gerold Bührer, président d'economiessuisse, au cours de la conférence de presse. Dans son engagement pour une Suisse compétitive et pour des réformes en faveur de l'économie de marché, economiesuisse entend se concentrer sur huit thèmes clés et fédérer les divers intérêts. Les thèmes clés sont : les finances et la fiscalité, la politique économique extérieure, la concurrence, la formation et la recherche, les infrastructures, la réglementation et la politique économique générale. En cas de divergence d'opinion, il s'agit de coordonner la communication. Les objectifs seront atteints grâce à l'implication des associations et des Chambres de commerce à un stade précoce, grâce à une gestion des dossiers (issue management) proactive et à un renforcement des activités politiques (campaigning). Dans l'ensemble, ces différentes mesures renforceront l'impact de l'économie. Au vu de la mondialisation de l'économie, les entreprises subissent en permanence une pression en vue de s'adapter. Pour Johannes N. Schneider-Ammann, président de Swissmem et vice-président d'economiesuisse, il est donc clair que les associations doivent, elles aussi, en permanence examiner leurs structures et les adapter. Swissmem s'est soumise à cet exercice après une consultation de ses membres en 2005. M. Schneider-Ammann a salué la nouvelle orientation stratégique d'economiesuisse et souligné l'importance de l'établissement de règles claires pour gérer les divergences. Il a indiqué que la recherche de positions communes sera une priorité à l'avenir aussi, mais que, en cas de dissension, les branches pourront communiquer de manière autonome. Selon le président de Swissmem, les réformes renforcent la force de frappe de l'organisation faîtière qui joue dorénavant un rôle de chef d'orchestre. Ce faisant, les conditions sont réunies pour retirer la décision provisoire de quitter l'organisation à la fin 2007. En tant que représentant de la Suisse romande et de la place financière, Patrick Odier, vice-président d'economiesuisse, salue cette évolution. Il se félicite que l'organisation ait su créer les conditions pour optimiser son efficience après la période de turbulences qu'elle a traversée. Le dialogue et l'intégration des membres dans le processus de décision ont été considérablement améliorés avec la création d'un Comité des directeurs d'associations. Malgré les mesures d'économies, la capacité d'economiesuisse de mener des campagnes politiques reste entière et elle sera renforcée par les mesures décidées dans le cadre du processus de réforme. Le Comité directeur d'economiesuisse a d'ores et déjà approuvé la nouvelle stratégie, toutefois le dernier mot revient aux membres, qui se prononceront à l'occasion de la Journée de l'économie, le 7 septembre. Contact: Urs Rellstab Téléphone : 044 421 35 35 urs.rellstab@economiesuisse.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: