economiesuisse

economiesuisse - Fonds d’infrastructure de transport: adaptations nécessaires
economiesuisse demande des priorités et la transparence financière

      Zurich (ots) - La capacité du réseau routier actuel touche par
endroits à ses limites. Les conséquences économiques liées à cet
engorgement sont importantes. Des mesures s’imposent dans les
agglomérations et sur les axes principaux. Un système de transports
bien développé et en bon état de fonctionnement est une condition
d’une économie prospère et un facteur de site décisif. Dans
l’ensemble, le projet soumis à consultation en avril par le Conseil
fédéral sur le fonds d’infrastructure va dans la bonne direction: il
s’agit de résoudre les problèmes de transports dans les
agglomérations, d’achever et d’assurer la fonctionnalité du réseau
des routes nationales et de maintenir l’infrastructure dans les
régions de montagne et les régions périphériques.

    economiesuisse déplore l’absence, dans le rapport accompagnant la procédure de consultation, de la transparence nécessaire en matière de financement ainsi que d’une vue d’ensemble et d’une planification financière à long terme concernant l’utilisation des redevances affectées du domaine des transports. La Fédération des entreprises suisses rejette résolument toute augmentation du supplément sur les huiles minérales, de même que tout impôt supplémentaire. En outre, economiesuisse préfère un concept global avec un seul fonds et la création d’une loi fédérale unique à la solution proposée par le Conseil fédéral comportant deux fonds et deux lois séparés.

    economiesuisse demande que dans le domaine des transports également, les moyens disponibles soient utilisés avec efficacité et se concentrent sur des projets d’infrastructure et des offres les plus rentables possible concernant les transports publics et privés. Cela passe par des bases consolidées et transparentes en matière de flux de transports, de capacités et de degré d’utilisation ainsi que de critères financiers, d’économie d’entreprise et de rentabilité économique. Dans le secteur des transports, les décideurs n’échapperont pas à la nécessité, de plus en plus fréquente, de pondérer tous les projets et offres en fonction de leur utilité et de fixer les priorités en conséquence, également lorsqu’il s’agit d’étendre le réseau des routes nationales et de combler ses lacunes.

Zurich, le 13 juillet 2005

Pour toutes questions: economiesuisse Pascal Gentinetta, 044 421 35 35 Regina Hunziker-Blum, 044 421 35 35



Plus de communiques: economiesuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: