economiesuisse

Le peuple confirme la voie bilatérale
Réaction d'economiesuisse à la votation populaire sur Schengen/Dublin

      Zurich (ots) - economiesuisse prend connaissance avec satisfaction
de l'acceptation des accords de Schengen/Dublin. Les citoyens ont
identifié les avantages d'une collaboration améliorée dans la lutte
contre la criminalité transfrontalière et l'abus d'asile. Cette
décision renforce aussi bien l'industrie touristique que la place
financière suisse. Dans l'ensemble, le peuple s'est prononcé une
fois de plus pour la voie bilatérale, qui a fait ses preuves dans
nos relations avec l'Europe. Les milieux économiques déploieront
tous leurs efforts pour que les accords bilatéraux ne soient pas
remis en cause le 25 septembre.

    Les allégements qui interviendront dans le trafic des voyageurs accroissent l'attrait de la place économique suisse. La Fédération des entreprises suisses se réjouit des effets positifs de Schengen/Dublin sur le tourisme et la place financière. Avec le visa Schengen, le tourisme suisse sera placé sur pied d'égalité avec les pays européens concurrents pour attirer les hôtes du monde entier. La place financière sera renforcée par la reconnaissance indirecte, dans un traité international, du secret bancaire.

    Les citoyens ont montré qu'ils souhaitent régler les problèmes existants avec nos voisins européens de manière pragmatique par le biais d'accords bilatéraux. Le 25 septembre, ils auront l'occasion de confirmer cette voie bilatérale qui a fait ses preuves en approuvant l'extension de l'accord sur la libre circulation des personnes. Les milieux économiques s’engageront avec force en faveur des accords bilatéraux 1, si importants pour nos entreprises et nos emplois. Et cela pour une bonne raison: le potentiel de croissance des nouveaux pays membres de l'UE sera largement bénéfique pour l'économie suisse. En cas de rejet de la libre circulation des personnes avec les nouveaux pays de l'UE, tous les accords bilatéraux 1 seraient remis en question.

Genève, le 5 juin 2005

Pour toute question: Chantal Balet, 079 628 56 87



Plus de communiques: economiesuisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: