SKO Schweizer Kader Organisation

Plate-forme de Coire sur la politique sociale de l'Association suisse des cadres ASC

Zürich (ots) - L'Association suisse des cadres ASC, qui défend les intérêts des cadres suisses depuis 109 ans, publie aujourd'hui sa position sur l'actuel "grand chantier de politique sociale", prévoyant la révision de pour ainsi dire tous les décrets socio-politiques de la Confédération. Cette plate-forme a été élaborée par le Comité ASC et discutée lors de l'Assemblée des délégués 2002 à Coire. Avec ses 9'200 membres, l'ASC est la plus grande association de cadres de toutes les branches de Suisse. Les priorités de l'ASC se situent dans les trois secteurs clés suivants: 1. Entrée optimale dans le monde du travail: L'ASC veut améliorer la politique familiale et s'engage pour le développement de postes de travail à temps partiels pour les cadres. Ceci particulièrement dans le but de développer les chances des femmes avec charge de famille. 2. Hautes qualifications dans le monde du travail: L'ASC s'engage pour une formation continue approfondie et durant toute la carrière - également en tant que contre-prestation pour la flexibilité et l'engagement par rapport au temps de travail des cadres. Ce point peut p.ex. être réglé au moyen de contrats collectifs de travail. 3. Quitter le monde du travail de manière flexible: L'ASC s'engage pour de bonnes conditions-cadres pour l'âge flexible de la retraite pour les cadres. Il ne doit pas y avoir de diminution des prestations d'AVS et de la LPP au niveau des cadres. En détail, l'ASC s'engage pour l'introduction rapide de l'assurance maternité de 14 semaines selon le modèle Triponez, pour une prise en charge externe nettement améliorée de la petite enfance, pour une unification de la politique scolaire sur le plan suisse et pour des déductions fiscales pour enfants nettement plus élevées (pouvant aller jusqu'à des impôts négatifs). Pour augmenter les qualifications des travailleurs/travailleuses, l'ASC veut intervenir en faveur de bonifications et congés de perfectionnement dans les futures négociations de CCT du secteur SWISSMEM. L'énorme charge des cadres doit être compensée par plus de vacances (au moins 5 semaines pour tous, au moins 6 semaines pour les apprentis et les travailleurs plus âgés). De plus, l'ASC propose le modèle flexible d'une durée annuel de travail. En outre, l'ASC s'engage à ce que les prestations actuelles de l'assurance chômage soient maintenues. Elle soutient le référendum des organisations d'employés contre la révision de l'AC, référendum qui doit prochainement aboutir. L'ASC approuve l'assouplissement de l'âge de la retraite dans le cadre de la 11e révision de l'AVS et de la 1ère révision de la LPP. De plus, grâce aux mesures financières pour les basses rentes, l'AI et l'AC devraient être déchargées, car de nombreuses retraites anticipées sont à l'heure actuelle réglées par ce biais. En ce qui concerne le financement, l'ASC soutient autant le contre-projet du parlement à l'initiative sur l'or de l'UDC qu'elle rejette l'initiative elle-même. Concernant la révision LPP, l'ASC est clairement d'avis que la déduction de coordination doit être échelonnée et réduite dans l'ensemble. Ceci pour permettre aux travailleurs à temps partiel de se constituer une prévoyance vieillesse par leurs propres moyens et pour assurer les droits à la rente de l'actuelle génération active. A la suite des dernières expériences des fondations collectives auprès des assurances, l'ASC demande que la transparence détaillée et totale sur les frais administratifs et sur les bénéfices des assurés soit rapidement établie. ots Originaltext: ASC Internet: www.newsaktuell.ch Kontakt: Urs Meier Directeur ASC Mobile : +41/79/474'90'06 Internet : www.sko.ch Vous trouverez d'autres détails sur les différents points sur le site internet: www.sko.ch. 1 [ 001 ]

Ces informations peuvent également vous intéresser: