Pro Senectute

Souhaitez-vous devenir centenaire ?

Souhaitez-vous devenir centenaire ?
Pro Senectute : Colloque national « Moins considéré au-delà de 80 ans ? » , 15.05.2014, Bienne : Wilhelm Schmid, philosophe allemand et auteur de best-sellers, loue devant plus de 500 participants la sérénité qu'apporte la vieillesse / Photographe : Frederic Meyer / Copyright : Pro Senectute Suisse /... plus

Un document

Zurich et Bienne (ots) - Lors du colloque national « Moins considéré au-delà de 80 ans ? », plus de 500 spécialistes issus de la gérontologie, des milieux politiques, économiques et des médias ont discuté des enjeux liés au grand âge. Conclusion : le débat autour du vieillissement se focalise trop sur les coûts liés aux soins et aux rentes. On occulte souvent ce que pensent les principaux intéressés et ce qui fait toute la valeur du grand âge.

Les jeunes nés en l'an 2000 ont une espérance de vie d'environ 100 ans. En 2060 en Suisse, plus d'un million d'habitants auront plus de 80 ans. Notre pays n'a donc d'autre choix que de s'intéresser de près aux questions du grand âge. Principale organisation au service des per-sonnes âgées en Suisse, Pro Senectute a organisé ce jour un colloque national sur ce thème. Elle a ainsi lancé un débat sur le cadre nécessaire pour rendre le grand âge plus simple mais aussi souhaitable. Bilan de cette manifestation : la discussion se cristallise sur les coûts engendrés. Or, qui dit âge avancé, ne dit pas forcément dépendance aux soins. Ainsi, bien que le risque augmente avec l'âge, seul un tiers des 85 ans et plus ont besoin de soins. Par ailleurs, la réforme globale « Prévoyance vieillesse 2020 » récemment présentée est une solution équilibrée, qui pourrait constituer une base importante et durable pour le financement des institutions sociales.

Tout le monde veut vivre longtemps, mais personne ne veut être vieux

Werner Schärer, directeur de Pro Senectute Suisse : « Lorsque la société parle du grand âge, ce terme est assez abstrait. Nous avons tous fait des expériences mettant en évidence la valeur du grand âge. Je pense par exemple à ma marraine, une femme qui allait régulièrement faire des randonnées seule jusqu'à un âge avancé. Elle y trouvait paix intérieure et satisfaction. »

Et Werner Schärer de poursuivre : « Lorsque nous parlons des personnes âgées, il s'agit toujours également de notre avenir. Les décisions d'aujourd'hui préparent le terrain pour notre propre vieillesse. Je suis content de savoir qu'il existe des aides permettant de vivre une vieillesse autonome dans mon environnement familier. Pour mes enfants, je souhaite qu'un jour, si nécessaire, eux aussi puissent bénéficier en tout temps de conseils, d'aide et de soutien. Je m'y engage d'ores et déjà. »

Contact:

Pro Senectute Suisse
Sylvie Fiaux, Coordinatrice Prix Chronos et médias
Tél : 021 925 70 15
E-mail : sylvie.fiaux@pro-senectute.ch
www.pro-senectute.ch/fr



Plus de communiques: Pro Senectute

Ces informations peuvent également vous intéresser: