Commission de la concurrence (Comco)

La Comco donne le feu vert à la reprise d'Arthur Andersen Suisse par Ernst & Young Suisse

Berne (ots) - L'examen préalable de l'opération de concentration entre Ernst & Young Suisse et Arthur Andersen Suisse n'a donné aucun indice d'une création ou d'un renforcement de position dominante. Les événements autour d'Arthur Andersen aux USA ont amené à la disparition du réseau international d'Arthur Andersen, ce qui conduirait inévitablement à une diminution du nombre des entreprises internationales de révision de cinq à quatre. Sans participation à un réseau international, Arthur Andersen Suisse ne peut plus prendre en charge des mandats d'entreprises actives au niveau international. Afin de continuer son activité, Arthur Andersen doit pouvoir se rattacher à une autre entreprise globale de révision. La situation concurrentielle se modifie en raison des événements aux USA et non en raison de la concentration d'Arthur Andersen Suisse avec Ernst & Young Suisse. Pour ces raisons, la Comco renonce à un examen approfondi de l'opération de concentration. Par cette opération, Ernst & Young se positionne en deuxième place des entreprises de révision en Suisse. La Comco avait déjà autorisé le 28 mai 2002, pour des motifs importants, la réalisation provisoire partielle de l'opération. Ce texte est aussi accessible sur notre page internet. ots Originaltext: Comco Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Prof. Dr Roger Zäch +41/1/634'48'80 Dr Philippe Gugler Tel. +41/31/324'96'77 mailto: philippe.gugler@weko.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: