Schweizer Tourismus-Verband / Fédération suisse du tourisme

FST: Le tourisme - une branche économique importante

    Berne (ots) - L'importance du tourisme pour la Suisse est souvent sous-estimée. Dans la toute dernière édition de la brochure "Tourisme suisse en chiffres" on se rend parfaitement compte à quel point le tourisme est une branche importante, voire l'une des branches les plus importantes, pour l'économie suisse. De nombreuses branches profitent en effet du tourisme et une personne active sur douze doit son emploi directement ou indirectement à ce secteur. Dans la brochure vous trouverez ce genre d'information tout comme d'autres renseignements sur le tourisme et en particulier sur l'hôtellerie et la restauration, les transports, le sport et la qualité dans le tourisme.

    La brochure de 40 pages qui a été rédigée par la Fédération suisse du tourisme en collaboration avec la Confédération et les organisations touristiques responsables contient une foule de données touristiques. A côté des indications portant sur le total des recettes générées par les touristes suisses et étrangers, on y trouve également des données extraites du bilan touristique qui prouvent que le tourisme continue à occuper la troisième place parmi toutes les branches d'exportation. Seule l'industrie de la métallurgie et des machines et l'industrie chimique génèrent des unités d'exportation plus élevées que le tourisme.

    L'industrie de l'hébergement constitue l'épine dorsale du tourisme suisse. Durant l'année touristique 2002, on a dénombré quelque 66 millions de nuitées. Le 45% de ces nuitées est imputable à des touristes étrangers. La quote-part des étrangers augmente à 56%, si l'on évalue uniquement le nombre de nuitées dans les hôtels. Ce qui frappe particulièrement c'est la quote-part des touristes étrangers totalisée dans les villes. Ainsi, pour une quote-part d'étrangers de 76%, les hôtels urbains sont plus que les autres exposés aux variations que l'on enregistre sur les marchés extérieurs.

    En comparaison avec les calculs de l'année précédente, le nombre des établissements de l'hôtellerie et de la restauration a continué à diminuer (hôtels: -100, restaurants: -1000). L'évolution des structures se répercute donc également sur l'hôtellerie et la restauration.

    La plupart des touristes utilisent différents moyens de transport. Ils peuvent en cela bénéficier de l'un des réseaux ferroviaires les plus denses du monde. Environ un cinquième des vacanciers et personnes voyageant pour affaires suisses optent pour le train. Le 35% des vacanciers étrangers viennent en Suisse en avion. Les compagnies d'aviation suisses couvrent le 58,2% du trafic des passagers dans les aéroports nationaux.

    Dans une comparaison internationale, la Suisse a, en termes de fréquences, perdu un rang et se positionne maintenant à la 17e place. S'agissant de ses recettes touristiques, elle a pu conserver sa position (13e place) et gagner un rang si l'on se base sur sa quote-part au produit intérieur brut (désormais 11e place).

    Nouvelle brochure:

    La brochure peut être consultée et téléchargée sur Internet : www.swisstourfed.ch.

    Elle est également disponible en version sur papier et peut être commandée auprès de la

    Fédération suisse du tourisme
    case postale 8275
    3001 Berne
    Fax        +41/31/307'47'48
    E-Mail: stv@swisstourfed.ch    

ots Originaltext: Fédération suisse du tourisme
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Judith Renner-Bach
directrice de la Fédération suisse du tourisme
Tél. +41/31/307'47'47
Mail judith.renner-bach@swisstourfed.ch



Plus de communiques: Schweizer Tourismus-Verband / Fédération suisse du tourisme

Ces informations peuvent également vous intéresser: