Service civil

Service civil: Augmentation des demandes émanant

Thoune (ots) - Les demandes d'admission au service civil en provenance des trois régions linguistiques ont continué à augmenter au cours du troisième trimestre 2000. Les demandes, dont le nombre très élevé a surpris, qui émanaient de recrues accomplissant leur école pendant l'été ont fait l'objet d'une décision en l'espace de trois semaines environ. Vu la saison, une grande partie des requérants ont accompli leur service civil dans le domaine de la nature et de la protection de l'environnement. Au cours du troisième trimestre 2000, 346 personnes ont déposé une demande d'admission au service civil, soit environ 20% de plus par rapport au trimestre correspondant de l'année dernière. Cette augmentation concerne les trois groupes linguistiques. Depuis janvier de cette année, en comparaison de la même période en 1999, le nombre des requérants ger-manophones s'est accru de 11%, celui des requérants francophones de 19% et celui des requérants italophones de 70%. Au total, 750 demandes en allemand, 383 en français et 61 en italien ont été présentées au cours des neuf premiers mois de cette année. Sur les 313 demandes que l'organe d'exécution du service civil a examinées de juillet à fin septembre 2000, il en a admis 261 et rejeté 23. En outre, 18 décisions de non-entrée en matière ont été prononcées et 11 demandes retirées. 8% des requérants ont par consé-quent essuyé un refus au terme de leur audition. Si l'on ajoute les décisions formelles, il en résulte que 17% des demandes traitées n'ont pas eu une issue positive. 84 recrues effectuant leur école cet été ont présenté une demande d'admission au service civil. Leur nombre a donc nettement augmenté depuis que le service civil existe. Les recrues qui ne peuvent pas concilier le service militaire avec leur conscience sont généralement convoquées à une audition en l'espace de deux à trois semaines pour y exposer leur conflit de conscience. 43 des 48 recrues entendues ont été admises au service civil, deux autres ont retiré leur demande. Tous les autres requérants ont été licenciés prématurément de l'école de recrues et n'ont, pour cette raison, plus été auditionnés en priorité. Les 264 personnes admises au cours du troisième trimestre 2000 portent à 5'600 le nombre des personnes astreintes au service civil. 557 d'entre elles étaient en affectation en même temps pendant ces trois mois et ont accompli quelque 55'000 jours de service civil. Environ 15% des jours de service civil effectués pendant la période estivale l'ont été dans le domaine de la protection de la nature et de l'environnement, ainsi que de l'entretien du paysage rural. Les civilistes ont contribué, à travers diverses activités, à la conservation de notre nature et de nos paysages. Ils ont apporté une aide précieuse au maintien de la diver-sité de la faune et de la flore en Suisse. Les personnes astreintes au service civil ne se voient pas confier uniquement des travaux de routine tels que le fauchage des roseaux, la taille des buissons ou l'entretien des chemins pédestres et des sentiers didactiques. Elles dressent, par exemple, l'inventaire des plantes et des prairies sèches, aménagent de nouvelles zones humides, déterminent, dénombrent et baguent des oiseaux. Ces personnes travaillent également dans les zones alpines, notamment sur les sentiers didactiques dans la région d'Aletsch, où elles donnent des explications aux visiteuses et visiteurs ou veillent à l'entretien des refuges du CAS, toutes ces tâches se présentant surtout pendant la période estivale. Satistiques en annexe: http://www.evd.admin.ch/dynamic/cp/pdf/admissions.pdf http://www.evd.admin.ch/dynamic/cp/pdf/affectations.pdf. ots Originaltext: DFE Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Samuel Werenfels, chef du Service civil, Thoune, tél. +41 33 228 19 90 ou +41 79 239 36 27.

Ces informations peuvent également vous intéresser: