Raiffeisen Schweiz

Carbon Disclosure Project (CDP): Les entreprises suisses ne planifient qu'à court terme en matière de protection du climat

Zurich (ots) - 34 des 100 plus grandes entreprises suisses cotées en bourse se sont fixé des objectifs en matière de réduction des émissions de CO2. La majorité de ces objectifs ne vont pas au-delà de 2012 et les stratégies à long terme restent l'exception. Tel est l'un des résultats principaux que révèle l'enquête récemment menée par le Carbon Disclosure Project (CDP), la Fondation Ethos et Raiffeisen Suisse, qui ont interrogé les 100 plus grandes entreprises suisses cotées en bourse sur les opportunités et les risques liés au changement climatique ainsi que les stratégies des entreprises pour y faire face. Parmi les 100 entreprises interrogées, 59 d'entre elles ont accepté de répondre à cette enquête.

En collaboration avec le Carbon Disclosure Project (CDP), Ethos et Raiffeisen ont interrogé les 100 plus grandes capitalisations boursières suisses à propos de leur stratégie climatique. L'agence de notation Inrate a procédé à la rédaction du rapport. Celui-ci révèle que seules 34 entreprises rendent compte de leurs objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ces entreprises ont une préférence marquée pour les objectifs d'intensité par rapport aux objectifs de réduction absolue. Ces objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre par unité de production ou par employé ne s'accompagnent pas nécessairement d'une réduction du volume total des émissions générées par les activités de l'entreprise. En effet, si la production ou les effectifs d'une entreprise augmentent, il se peut que ses émissions totales croissent, même si son intensité en carbone diminue.

Dans un contexte de flou politique, peu d'entreprises se fixent des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre au-delà de 2012

Le manque actuel de visibilité réglementaire aux niveaux national et international en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur privé se reflète dans les résultats de l'enquête. En effet, plus de 60% de tous les engagements proposés ne dépassent pas l'horizon 2012. Le flou politique fait obstacle à la planification à long terme de mesures de réduction des émissions des entreprises. De plus, la proportion des participants suisses qui perçoivent des risques réglementaires s'accroît fortement entre 2010 (38%) et 2011 (58%). Cette tendance révèle le climat d'incertitude relatif aux réglementations futures.

La qualité du reporting s'améliore

En 2011, 66% des entreprises qui ont participé à l'enquête ont choisi de rendre leurs réponses publiques (en 2010, elles étaient 60%). Considérés globalement, les participants suisses à l'enquête du CDP fournissent chaque année plus d'informations aux investisseurs. Les «disclosure scores» atteignent en 2011 la valeur moyenne de 55, soit un progrès de huit points par rapport à 2010. Ces «disclosure scores» (de 0 à 100) portent sur la qualité ainsi que sur l'exhaustivité des réponses des entreprises au questionnaire du CDP.

La liste des entreprises avec leur participation, la publication des réponses et le score de divulgation figurent à la page 37 de l'étude: Carbon Disclosure Project 2011:

http://www.presseportal.ch/go2/etude_Carbon_Disclosure_Project_2011

Ethos

La Fondation Ethos regroupe plus de 120 caisses de pension et de fondations d'utilité publique suisses. Elle a pour but de promouvoir l'investissement socialement responsable et un environnement socio-économique stable et prospère. La Fondation est propriétaire de la société Ethos Services qui assure des mandats de gestion et de conseil dans le domaine des investissements socialement responsables. Ethos Services propose notamment aux investisseurs institutionnels une analyse des assemblées générales d'actionnaires avec recommandations de vote, une assistance administrative à l'exercice des droits de vote, ainsi qu'un programme de dialogue avec les entreprises. Davantage d'informations sont disponibles sous www.ethosfund.ch .

Raiffeisen troisième groupe bancaire de Suisse

Le Groupe Raiffeisen est la première banque de détail de Suisse. Troisième sur le marché bancaire suisse, il compte 3,5 millions de clients. 1,7 million d'entre eux sont sociétaires et donc copropriétaires de leur Banque Raiffeisen. Le Groupe Raiffeisen comprend 328 Banques à structure coopérative, avec 1106 points de vente. Juridiquement autonomes, les Banques Raiffeisen sont regroupées au sein de Raiffeisen Suisse société coopérative. Celle-ci assure la conduite stratégique de l'ensemble du Groupe Raiffeisen. Au 30 juin 2011, le Groupe Raiffeisen affiche 144 milliards de francs de fonds sous gestion et 132 milliards de francs de prêts et crédits à la clientèle. Il détient près de 16% de parts de marché dans les opérations hypothécaires et 20% dans le domaine de l'épargne. Son total de bilan s'élève à 152 milliards de francs.

Carbon Disclosure Project

Le Carbon Disclosure Project est une organisation indépendante sans but lucratif fondée en 2000, qui détient la plus importante base de données sur les émissions de gaz à effet de serre et les stratégies des entreprises en matière de changement climatique. Plus de 6000 entreprises dans le monde mesurent et publient leurs émissions de gaz à effet de serre et leurs stratégies en matière de changement climatique à travers le CDP, afin de se fixer des objectifs de réduction et d'améliorer leur performance carbone. Ces données sont collectées pour le compte de 551 investisseurs gérant plus de 71'000 milliards de dollars, ainsi que pour le compte de grandes entreprises et de ministères ou de collectivités locales. Les réponses des entreprises et les rapports CDP sont disponibles sur le site www.cdproject.net .

Contact:

Dr. Dominique Biedermann
Directeur d'Ethos
Tél.: +41/22/716'15'55

Franz Würth
Porte-parole Raiffeisen
Tél.: +41/71/225'84'84

Marianne Gillis
Project Manager CDP Europe
Tél.: +49-(0)-30-311-777-165



Plus de communiques: Raiffeisen Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: