Alpen-Initiative

Trafic marchandises à travers les Alpes : « Le transfert du trafic au rail fonctionne avec succès ! »

Altdorf (ots) - Un moment historique : comme l'a communiqué l'Office fédéral des transports, le nombre de camions en transit alpin est descendu en dessous d'un million en 2016 - pour la première fois depuis 1994, l'année d'adoption de l'initiative des Alpes. « Le transfert des marchandises au rail fonctionne donc avec succès », se réjouit Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes. Grâce au nouveau tunnel de base au Gothard, les conditions préalables permettant de transférer encore plus de marchandise sur le rail et donc de réduire le nombre de poids lourds sont en place.

C'est avec cinq ans de retard que la Confédération atteint l'objectif intermédiaire défini dans l'article 3 de la loi sur le transfert du transport de marchandises (LTTM) : à partir de 2011, l'objectif intermédiaire d'un million de courses annuelles ne devrait pas être dépassé. « A présent, le Conseil fédéral est tenu de tout mettre en oeuvre pour que l'objectif véritable de 650 000 poids lourds en transit alpin par année soit atteint », ajoute Jon Pult. Ce chiffre est également consigné dans la LTTM et doit être atteint au plus tard deux ans après la mise en service du tunnel de base du Gothard, en 2018 donc.

Un sondage représentatif récent mandaté par l'Initiative des Alpes a révélé que 80 % (!) de la population requiert une diminution du nombre de camions à travers les Alpes en dessous du nombre actuel. Le Conseil fédéral et tout particulièrement la Ministre des transports, Madame Doris Leuthard, ont l'obligation d'atteindre l'objectif fixé de 650 000 courses à travers les Alpes par an avec des mesures adéquates. « Le Conseil fédéral doit ordonner de toute urgence des mesures visant à atteindre cet objectif. Non seulement l'Initiative des Alpes le revendique mais aussi la grande majorité de la population suisse », souligne Jon Pult.

« Si en Suisse le nombre de poids lourds transitant par les Alpes diminue, leur nombre augmente constamment au Brenner, le passage alpin le plus important. Ce qui montre que la politique de transfert suisse telle qu'elle a été mise en oeuvre après le oui à l'initiative des Alpes en 1994, va dans la bonne direction », dit Manuel Herrmann, responsable de la politique de protection des Alpes. L'Initiative des Alpes propose 10 mesures qui viendraient compléter la politique de transfert et permettraient de réduire de 350 000 le nombre de camions traversant les Alpes et d'atteindre ainsi l'objectif de transfert.

La mesure la plus efficace est une bourse du transit alpin. En outre, l'Initiative des Alpes propose d'introduire par exemple une redevance sur le transit alpin (Toll+) pour le trafic lourd ou de définir des objectifs en matière de flotte afin de faire baisser les émissions de CO2. « Nous attendons du Conseil fédéral qu'il présente d'autres mesures lui permettant d'atteindre l'objectif de transfert dans le rapport sur le transfert qu'il doit présenter cet automne », ajoute Manuel Herrmann.

Contact:

Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes, 076 508 16 33
Manuel Herrmann, responsable politique de l'Initiative des Alpes, 078
765 61 16



Plus de communiques: Alpen-Initiative

Ces informations peuvent également vous intéresser: