Alpen-Initiative

Avec ou sans péage - pas de deuxième tube. Un nouveau président pour l'Initiative des Alpes

Altdorf (ots) - Jon Pult, jeune politicien plurilingue des Grisons, a été élu nouveau président de l'association par l'assemblée des membres de l'Initiative des Alpes. Lors de cette dernière, l'Initiative des Alpes a approuvé une résolution dans laquelle elle veut attirer l'attention sur l'étroite relation existant entre un deuxième tube et la politique suisse de transfert.

« Je suis convaincu que les Alpes et leurs habitantes et habitants n'ont de réelles perspectives que si la nature et le paysage restent intacts. C'est la raison pour laquelle, la protection des Alpes est progressiste et orientée vers l'avenir au plus au point », explique Jon Pult. Auparavant, Monsieur Pult, âgé de 29 ans et venant de Coire GR, était membre du Conseil des Alpes de l'association. Lors de l'assemblée à Schaffhouse, les membres de l'Initiative des Alpes l'ont élu pour succéder à Fabio Pedrina. L'ancien conseiller national tessinois d'Airolo, Fabio Pedrina, a conduit l'association pendant 14 ans. L'association a été fondée en 1989, sur l'initiative de personnalités venant des quatre cantons de montagne : le Valais, le Tessin, Uri et les Grisons.

En outre, l'assemblée des membres a approuvé une résolution à l'attention du Conseil fédéral et du Parlement. L'Initiative des Alpes revendique le renoncement à un deuxième tube routier au Gothard. Elle s'oppose aussi à l'introduction d'un péage isolé pour ce tronçon. « Nous refusons un péage du tunnel isolé au Gothard, cette manière de faire n'est pas correcte envers les populations uranaise et tessinoise », s'insurge le président sortant Fabio Pedrina, il en découlerait un trafic de contournement inacceptable par le col du Gothard, la route du San Bernardino et par le Simplon. » Cette intervention en faveur d'un péage ne tente que de camoufler le manque d'argent dans la caisse routière pour financer un deuxième tube trop dispendieux qui serait au total trois milliards de francs plus onéreux qu'un assainissement accompagné d'un ferroutage temporaire pour les voitures et les poids lourds.

L'Initiative des Alpes en appelle de surcroît au Conseil fédéral de respecter l'objectif de transfert de maximum 650 000 poids lourds en transit par année et d'utiliser de manière intelligente les grandes capacités de la NLFA pour y parvenir. « Si le Conseil fédéral n'en tient pas compte, il enterre définitivement la politique de transfert et la protection des Alpes », ajoute Pedrina. Dans sa résolution finalement, l'Initiative des Alpes invite les responsables de la politique et de l'économie à reconsidérer de façon fondamentale la mobilité.

Après la réorganisation de l'an passé, l'élection du nouveau président est un pas de plus fait en direction du rajeunissement de l'association. Le suivant sera effectué fin 2014, lors du départ à la retraite d'Alf Arnold, qui après 20 ans remettra ses fonctions de directeur.

Contact:

Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes, 076 508 16 33
Fabio Pedrina, président sortant, 079 249 29 42
Isabelle Pasquier, coordinatrice pour la Suisse romande, 078 614 04
15



Plus de communiques: Alpen-Initiative

Ces informations peuvent également vous intéresser: