Embargo 15.02 1100 - Gothard: une solution globale plutôt que du bricolage

Altdorf (ots) - Embargo jusqu'au 15.02.2011, 11:00 heures L'Initiative des Alpes propose la création d'une chaussée roulante permanente pour les poids lourds dans le tunnel de base du Gothard. Une fois le tunnel routier rénové, seuls les camions en trafic local pourront encore l'emprunter. Ce concept permettra un assainissement «light» et un transfert sur le rail conforme à la loi. Au Gothard, le tunnel ferroviaire de base sera inauguré en 2016/2017, et le tunnel routier devra être rénové après 2020. Cette situation nouvelle impose un concept global pour le trafic. «Il permettra à la fois d'assainir le tunnel routier sans second tube et d'abaisser le trafic poids lourds au niveau prescrit par la loi», déclare Fabio Pedrina, conseiller national et président de l'Initiative des Alpes. Le concept prévoit la mise en place, dans le tunnel de base, d'une chaussée roulante permanente pour les poids lourds. Il suffira de rendre définitive, moyennant quelques adaptations, la chaussée roulante prévue par la Confédération pour la période d'assainissement du tunnel. Trois trains par heure et par direction permettront de transporter tous les camions qui, selon la loi sur le transport du trafic marchandises, seront encore autorisés à franchir les Alpes dès 2018/2019 (env. 500'000 au Gothard). Grâce à cette offre ferroviaire, les poids lourds pourront être interdits dans le tunnel routier. Avantages d'une telle interdiction: 1. Le tunnel sera rendu plus sûr, puisque le risque de collisions et d'incendies graves sera fortement diminué. 2. La rénovation du tunnel pourra être réalisée plus rapidement et à moindre frais, car il n'y aura pas à tenir compte de la hauteur et du potentiel d'incendie des camions. 3. Avec une bourse du transit alpin, le trafic poids lourds pourra être géré efficacement. 4. Le dosage des camions dans le tunnel sera devenu inutile, ce qui donnera de l'espace aux voitures. 5. Les coûts d'entretien de l'A2 Erstfeld-Biasca diminueront. La Confédération estime que, pendant l'assainissement du tunnel routier, le rail pourra transporter les voitures par l'actuel tunnel Göschenen-Airolo. C'est aussi l'avis de l'Initiative des Alpes, qui plaide cependant, avec Uri et le Tessin, pour répartir les travaux d'assainissement sur plusieurs semestres d'hiver et rendre le tunnel à la circulation les mois d'été. Un second tube est donc inutile. «Il ne ferait que compromettre le transfert, et cela, le peuple ne le veut pas», souligne Fabio Pedrina. Contact: Paul Romann, architecte dipl. EPF, ingénieur SVI, Zurich, 044 245 4602 Alf Arnold, directeur de l'Initiative des Alpes, 079 711 5713 Fabio Pedrina, président de l'Initiative des Alpes, 079 249 2942

Das könnte Sie auch interessieren: