Alpen-Initiative

Gothard: Qu'on le veuille ou non, un 2e tunnel augmentera les capacités routières

Caricature Nico/Initiative des Alpes

    Altdorf (ots) -

    - Indication: Du matériel iconographique sera diffusé sur
        Keystone par Photopress et peut être téléchargé sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/pm/100002430 -

    Il est fallacieux d'affirmer que l'on peut mettre en service un second tunnel routier au Gothard sans que les capacités de circulation n'en soient accrues. C'est en substance la conclusion d'une étude réalisée sur mandat de l'Initiative des Alpes par le bureau d'ingénieurs Hartmann&Sauter. Impossible donc de doubler le Gothard sans un vote du peuple.

    Sur un plan purement technique, on pourrait creuser autant de tunnels que l'on veut à travers le massif du Saint-Gothard. La Constitution fédérale interdit cependant tout accroissement de la capacité des routes de transit dans les Alpes. Cela signifie que l'on ne peut porter à trois ou quatre les voies de circulation actuelles, au nombre de deux. Les projets non conformes à ce principe constitutionnel doivent être soumis au peuple.

    Le tunnel routier du Gothard devra être assaini dans un proche avenir. Parmi les variantes proposées, il y a celle consistant à creuser préalablement un second tube afin que le trafic puisse être maintenu sans en-trave durant les travaux. Une étude du bureau d'ingénieurs Hartmann&Sauter montre qu'un second tunnel routier accroîtrait, qu'on le veuille ou non, les capacités disponibles pour le trafic de transit. Quatre variantes ont été examinées. Conclusion: il serait tout simplement impossible, d'un double point de vue technique et financier, de prendre des mesures empêchant efficacement, sur le long terme, la mise en service d'une troisième ou quatrième voie de circulation.

    Concrètement, cela signifie qu'avec un deuxième tube, les voies de circulation supplémentaires seraient effectivement utilisées. Pour les camions, ce serait l'invitation parfaite, et le transfert des marchandises sur le rail en serait rendu encore plus difficile.

Contact: Alf Arnold, directeur de l'Initiative des Alpes, 079 711 57 13 Fabio Pedrina, président de l'Initiative des Alpes, 079 249 29 42



Plus de communiques: Alpen-Initiative

Ces informations peuvent également vous intéresser: