Alpen-Initiative

Bouchons durant les vacances d'été: Le Gothard n'est pas le goulet d'étranglement de l'Europe

Altdorf (ots) - Avec le trafic des vacanciers, les bouchons du tunnel routier du Gothard reviennent régulièrement dans l'actualité durant l'été. Pourtant, la route du Gothard n'est qu'un axe parmi d'autres. Les bouchons sont souvent bien plus importants sur les autoroutes allemandes et italiennes. Dans les Alpes autrichiennes, l'autoroute à 4 pistes du Brenner connaît des bouchons aussi importants que le Gothard. Le doublement du tunnel routier au Gothard n'est donc pas une solution.

Durant l'été, lors de chaque départ ou retour de vacances, les bouchons au Gothard font l'objet de multiples commentaires. Au niveau suisse pourtant, les chiffres montrent que les embouteillages du Gothard sont peu importants. Autour des principales agglomérations du pays, des bouchons se forment quasiment chaque jour. Une étude du département fédéral des transports montre clairement que les goulets de notre réseau autoroutier se trouvent principalement sur l'axe est-ouest, et non pas sur l'axe nord-sud. Certains tronçons autoroutiers connaissent un trafic moyen de 100 000 véhicules par jour, alors que le tunnel du Gothard affiche un trafic journalier moyen de 16 000 véhicules, ce qui est, en comparaison, assez modeste. Si les engorgements dans les agglomérations et sur les autoroutes du plateau suisse sont peu médiatisés, c'est qu'ils sont relativement ordinaires.

Des mega-bouchons en Allemagne

Si l'on considère l'ensemble des flux se rendant du nord au sud de l'Europe, force est de constater que les bouchons des vacances se forment à maints endroits. L'Automobile Club d'Allemagne (ADAC) a prévenu que des bouchons sont inévitables sur au moins 16 axes autoroutiers, dont les tronçons entre Hambourg et Cologne, entre Francfort et Bâle, entre Berlin et Munich et entre Munich et Salzburg. Des embouteillages de 10 km ou plus sont fréquemment annoncés. Pour les mois de juillet et août, l'ADAC prévoit pas moins de 23 jours avec des bouchons importants. Du 25 au 27 juillet et du 1er au 8 août, des mega-bouchons sont annoncés en Allemagne. Pour tout l'été, l'ADAC recommande d'éviter de voyager le vendredi, le samedi et le dimanche.

Situation critique en Autriche et en Italie

En Autriche, pour le transit à travers les Alpes, le club des automobilistes (ÖAMTC) annonce pas moins de 12 zones de bouchons sur les autoroutes qui passent par Innsbruck ou par Salzburg. L'autoroute du Tauern connaît, occasionnellement, des bouchons allant jusqu'à 20 km. En Italie, les autoroutes autour des grandes agglomérations, telles Milan, Gênes et Bologne, sont souvent engorgées. Le tronçon montagneux entre Bologne et Florence est connu pour être un des pires d'Italie. En été, les trajets entre Bologne et Rimini/Ancona puis la côte Adriatique, ou entre Florence et Pise, connaissent de nombreux bouchons, tout comme les autoroutes près de Gênes ou de Naples. Le service d'information de la principale société d'autoroutes italiennes prévoit pour juillet et août que le trafic sera critique durant au moins 23 jours, dont 18 jours jugés très critiques.

Utiliser le rail plutôt qu'attendre dans les bouchons

Selon une étude du Fonds national suisse pour recherche scientifique, environ 60% des kilomètres parcourus par les particuliers sur les routes le sont pour les loisirs. Il n'est donc pas surprenant que les autoroutes soient saturées lors des vacances. Un deuxième tube au Gothard n'y résoudrait rien. La solution passe inévitablement par le rail, seule alternative crédible. L'Initiative des Alpes demande donc que les compagnies ferroviaires adaptent les fréquences des trains à l'afflux des voyageurs pendant les vacances d'été. L'offre doit être complétée les week-ends pour permettre un voyage confortable par le rail. De plus, une solution au problème du transport des bagages et des correspondances doit être trouvé. L'Initiative des Alpes est convaincue que le rail possède de solides atouts face à la route. En avance dans les domaines de la sécurité et de la fiabilité, le rail ne doit pas avoir peur d'une comparaison des heures de trajets, surtout si les voitures attendent pendant des heures dans des bouchons !

Pour toutes informations complémentaires Ruedi Bomatter, Initiative des Alpes Tel. 041 870 97 89

Alpen-Initiative AlfArnold Telefon:+41 41 870 97 89



Ces informations peuvent également vous intéresser: