Volvo Car Switzerland AG

Volvo Ocean Race - Départ de la première étape de la plus dure et plus longue régate disputée en haute mer autour du monde

Glattbrugg (ots) - Le départ de la première étape de la Volvo Ocean Race a été donné ce samedi 11 octobre à Alicante en Espagne. Lors de la troisième édition de cette régate en haute mer qui est certainement la plus extrême et la plus longue du monde, les huit équipages participants parcourront en neuf mois plus de 37 000 miles marins (environ 68 500 km) autour du globe. Les icebergs, les tempêtes déchaînées, les vagues gigantesques et les températures variant de moins 5 à plus 40 degrés ne sont que quelques-uns des nombreux défis que les meilleurs marins du monde doivent affronter lors de cette course qui est à la voile ce que le mont Everest est à l'alpinisme. Les voiliers devront alors parcourir 6 500 miles nautiques pour rejoindre Le Cap (Afrique du Sud). Puis la compétition fera escale à Kochi (Inde), Singapour, Qingdao (Chine), Rio de Janeiro, Boston, Galway (Irlande), Marstrand (Suède) puis Stockholm. L'arrivée est prévue pour le 25 juin 2009 dans le port russe de Saint-Pétersbourg. Qui plus est, d'autres spectaculaires courses in shore seront organisées dans sept villes portuaires. La Volvo Ocean Race fait escale sur cinq continents. Pour les voiliers, son itinéraire représente un immense défi. En effet, elle traverse les régions les plus difficiles de l'Atlantique Nord et Sud, de l'océan Pacifique, de l'océan Antarctique et de l'océan Indien. Les équipages restent jusqu'à 30 jours sans interruption au large; l'étape Qingdao-Rio de Janeiro à elle seule s'étend sur une distance de 12 300 miles nautiques. La fatigue physique est donc immense chez les membres des équipages qui ne peuvent dormir que quelques heures seulement entre chaque quart. Chaque marin a besoin d'environ 5 000 calories par jour. La nourriture sur le bateau se compose d'aliments lyophilisés. Lors des éditions précédentes, certains marins avaient perdu jusqu'à 11 kilos en une seule étape. Les yachts VO70 de 21,50 mètres de long, capables d'atteindre une vitesse maximale de 30 noeuds (55 km/h) pour un poids d'environ 14 tonnes, sont la preuve que la Volvo Ocean Race constitue également un défi technique. Les dimensions de l'équipement sont tout aussi extrêmes. Les coques en fibre de carbone sont surmontées d'un mât de 31,50 mètres, la quille pèse jusqu'à 7,4 tonnes et le plus grand spinnaker mesure 500 mètres carrés. Les organisateurs sont convaincus que la Volvo Ocean Race suscitera cette année encore l'enthousiasme de nombreux spectateurs sur toute la planète. La vie et les activités à bord seront filmées sans interruption sur chaque voilier. Ces images seront retransmises par satellite dans le monde entier. Lors dernière édition de la course en 2005/2006, on avait recensé plus de deux milliards de téléspectateurs, ainsi que 2,8 millions de spectateurs venus suivre en direct les régates côtières. Les huit équipages participants sont: Ericsson International, Ericsson Nordic, Puma Ocean Racing, Green Dragon, Team Russia, Telefonica Black, Telefonica Blue et Team Delta Lloyd. Chaque équipage se compose de onze membres. Complément d'information sur la Volvo Ocean Race: www.volvooceanrace.org / www.volvooceanrace.tv ots Originaltext: Volvo Automobile (Schweiz) AG Internet: www.presseportal.ch Kontakt: Sascha Heiniger, PR-Manager Tel.: +41/44/874'21'21 E-Mail: sheinig1@volvocars.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: