Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

La Croix-Rouge suisse encourage le bénévolat

Doris Leuthard, présidente de la Confédéraiton (à droite) et Annemarie Huber-Hotz, présidente de la Croix-Rouge suisse Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100002289 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Schweizerisches Rotes Kreuz / ...

Bern (ots) - L'Assemblée de la Croix-Rouge des 23 et 24 juin à Lugano s'est attachée à préparer le terrain en vue d'une optimisation des structures de l'organisation, désormais âgée de 151 ans, et de la pérennisation d'un mode de fonctionnement basé sur le bénévolat. Elle a également été l'occasion pour la Croix-Rouge suisse (CRS) de décerner pour la sixième fois le Prix Croix-Rouge récompensant des actions humanitaires particulièrement louables.

«Nous n'avons pas le droit de relâcher nos efforts en faveur des personnes menacées ou défavorisées», a souligné la présidente de la Confédération Doris Leuthard devant les délégués des organisations de la CRS, auxquels elle a transmis les remerciements du Conseil fédéral pour leur engagement, dans l'esprit d'Henry Dunant, au service des plus démunis et des plus vulnérables. La présidente de la Confédération a en outre rappelé que la seule aide d'organisations comme la CRS ne suffisait pas. «Il faut de la sécurité et de la stabilité dans un monde en paix.»

Marco Borradori, président de la ville de Lugano, et Paolo Beltraminelli, conseiller d'Etat et directeur du département santé et social du Tessin, ont salué les participants au nom de la région hôte.

Garantir la pérennité du bénévolat

La Croix-Rouge est depuis toujours une organisation de bénévoles. Nombre d'entre eux s'engagent en faveur des défavorisés au sein de ses organisations en Suisse. Dans un contexte qui voit le bénévolat susciter globalement moins d'intérêt, la CRS s'est donc demandé comment s'adapter à leurs différents besoins, à l'individualisation et à la numérisation de la société ainsi qu'aux transformations sociales, culturelles et ethniques de la population. Ont été étudiées des pistes telles qu'une plus grande souplesse des offres, l'ouverture à de nouvelles formes d'engagement, le développement d'incitations adéquates ou encore une meilleure reconnaissance du travail bénévole.

Optimisation structurelle

Le principal objet à l'ordre du jour était la révision des Statuts et du règlement interne. Celle-ci va permettre de simplifier et d'optimiser encore la structure dirigeante de la CRS. Le Comité exécutif, organe de direction stratégique des associations cantonales de la Croix-Rouge, sera intégré au Conseil de la Croix-Rouge (le comité de la CRS). Afin de garantir une juste représentation de l'ensemble des organisations membres, le Conseil de la Croix-Rouge passera de neuf à douze membres. D'autres mesures permettront de renforcer la fructueuse collaboration entre les associations cantonales de la Croix-Rouge. Sous réserve de l'approbation du Conseil fédéral, les nouveaux Statuts entreront en vigueur le 1er juillet 2018.

Le nouveau texte prévoit d'ajouter au statut de membre un statut de partenaire. Celui-ci permettra à la CRS d'engager des partenariats avec d'autres organisations d'utilité publique oeu-vrant dans l'esprit de la Croix-Rouge. La Garde aérienne suisse de sauvetage changera ainsi de statut au 1er janvier 2018 pour devenir partenaire de la CRS.

Prix Croix-Rouge pour un engagement bénévole exemplaire

L'Assemblée de la Croix-Rouge a également été marquée par la remise du sixième Prix Croix-Rouge pour des actions humanitaires particulièrement louables. La récompense est revenue à pro pallium, la fondation palliative suisse pour enfants et jeunes adultes. pro pallium a pour objectifs le développement de structures de soins palliatifs stationnaires à l'échelle de toute la Suisse ainsi que le déploiement de services de soins palliatifs ambulatoires en faveur des enfants et des jeunes adultes gravement malades et mourants. La fondation assiste, accompagne et met en relation les familles d'enfants qui souffrent de maladies limitant la vie, s'appuyant pour ce faire sur des bénévoles spécialement formés. Elle propose aux familles concernées une aide gratuite qui vient compléter les services de soutien existants. A travers ce prix, la CRS récompense un engagement remarquable et exemplaire fondé sur le bénévolat. Plus d'informations sur www.pro-pallium.ch.

La CRS a parallèlement remis son prix d'encouragement à l'association Pfasyl. Dans le sillage d'une initiative du Mouvement Scout de Suisse, Pfasyl s'engage en faveur d'enfants de requérants d'asile hébergés à titre provisoire avec leurs parents au centre de transit Hirschpark de Lucerne. Deux dimanches par mois, l'équipe organise des événements divers. L'idée est que ces enfants puissent entrer en contact avec des jeunes de leur pays hôte et découvrir la culture, la langue et la vie en Suisse. Pour plus d'informations: www.facebook.com/pfasyl/.

Contact:

Beat Wagner, chef Communication CRS, 076 372 41 84 /
beat.wagner@redcross.ch


Fichiers multimédias
3 fichiers

Plus de communiques: Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: