Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Le Prix Croix-Rouge récompense deux engagements dans le domaine de la santé

Point d'Eau Lausanne, lauréat du Prix Croix-Rouge 2015 - la buanderie photo: PEL

Bern (ots) - Décerné pour la cinquième fois, le Prix Croix-Rouge de la Croix-Rouge suisse (CRS) récompensant des actions particulièrement louables dans le domaine humanitaire revient cette année à la fondation Point d'Eau Lausanne. Quant au prix d'encouragement de la CRS, il est attribué au Dr Martin Sigam, Genevois d'origine camerounaise. La remise des prix aura lieu le 27 juin 2015 à Delémont (JU), lors de l'Assemblée de la Croix-Rouge.

Point d'Eau Lausanne (PEL) propose des prestations à bas seuil dans les domaines de l'hygiène et de la santé. Il accueille des personnes démunies ou défavorisées, sans distinction d'âge, de nationalité, de religion, de sexe ou de statut légal en Suisse et leur propose des services dans les secteurs suivants:

   -	hygiène (douches, lavage du linge, coiffure); 
   -	santé (conseils, soins infirmiers, soins médicaux, soins et 
hygiène dentaire, ostéopathie, podologie, massages thérapeutiques); 
   -	orientation et conseils sociaux. 

Fondé en 1998, PEL a pour particularité d'être ouvert à tous: personnes sans domicile fixe, familles dont les logements trop petits ne permettent pas de laver tout leur linge, sans-papiers vivant dans la précarité, étudiants au budget serré, etc. Si les douches et les machines à laver restent le coeur de son offre, la fondation est depuis longtemps devenue un centre social et sanitaire. La grande majorité des 32 000 prestations fournies chaque année aux plus démunis sont assurées par quelque 150 bénévoles, parmi lesquels on compte notamment des psychologues et une pharmacienne.

En remettant à la fondation le Prix Croix-Rouge, doté de 30 000 CHF, la CRS récompense un engagement exemplaire en faveur de l'intégration sociale des personnes défavorisées et de la promotion de la santé. Le jury est convaincu qu'une institution comme PEL peut faire de nombreux émules ailleurs en Suisse.

Le dixième ouvrage de la série CRS «Santé et intégration - entre théorie et pratique», aux éditions Seismo, contient une présentation de PEL. Ce volume, intitulé «Wege aus der Verletzlichkeit», paraîtra fin mai.

Remis en 2013 à Bourse à Travail et en 2010 au Dr Nadine Burdet, d'Aide Haïti, le Prix Croix-Rouge revient pour la troisième fois de suite à une institution lausannoise.

Chirurgien à Genève depuis 35 ans, le lauréat du prix d'encouragement de la CRS, le Dr Martin Sigam, est Camerounais. Il a créé à Banock, village du sud-ouest du Cameroun d'où il est originaire, un dispensaire qui a ouvert ses portes en 2010. Ce centre médical, doté d'un laboratoire, d'un secteur hospitalier et d'une maternité, a traité 1400 patients en 2013. La mise sur pied d'un service de chirurgie est prévue pour 2016. Depuis les débuts du centre, le Dr Sigam y travaille chaque année trois mois comme médecin bénévole.

En décernant ce prix d'encouragement de 10 000 CHF, la CRS récompense l'engagement exemplaire, volontaire et personnel d'un homme resté fidèle à ses racines qui, avec ses connaissances médicales, aide les habitants de son lieu d'origine. Pour le jury de la CRS, il s'agit là d'un excellent contre-exemple à la fuite des cerveaux.

Contact:

Beat Wagner, chef du service Communication CRS
031 387 74 08 / 076 372 41 84 / beat.wagner@redcross.ch


Fichiers multimédias
2 fichiers

Plus de communiques: Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: