Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Première femme à la tête des samaritains

Berne (ots) - L’ancienne conseillère d’Etat neuchâteloise Monika Dusong est candidate au poste de présidente centrale de l’Alliance suisse des samaritains. Elle entend succéder à Hermann Fehr, qui se retire l’an prochain. Monika Dusong s’est présentée dans le cadre de la traditionnelle Conférence d’automne de l’Alliance suisse des samaritains (ASS), le week-end dernier à Nottwil (LU). Cette conférence est un organe consultatif de l’assemblée des délégués, qui nommera, en juin 2006 à Davos, la personne succédant au président central. Pressentie pour reprendre cette place, la Neuchâteloise Monika Dusong, 60 ans, a dirigé pendant huit ans le Département de justice, santé et sécurité de son canton. Elle était alors la première femme à siéger au conseil d’Etat neuchâtelois. Monika Dusong a quitté ses fonctions en mai 2005. L’ASS a formé une commission chargée de rechercher une personnalité apte à exercer la fonction de président central. Elle a trouvé en Monika Dusong une candidate idéale. Son expérience de la gestion, sa connaissance du domaine de la santé et son réseau de relations seront des atouts précieux pour l’ASS. Environ 70% des 35 000 membres actifs des 1250 sections de samaritains sont des femmes. La présidence de cette organisation vieille de plus de cent ans n’a pourtant jamais été occupée par une des leurs. La Conférence d’automne a également permis de faire un pas supplémentaire vers la modernisation du système de formation des samaritains. L’ensemble des 3000 monitrices et moniteurs se sont recyclés durant l’année en cours pour répondre aux nouvelles exigences. A l’avenir, les moniteurs de section seront chargés de la formation ainsi que du perfectionnement des samaritains et ceux qui ont obtenu leur certificat de formateur dispenseront des cours à la population, dont le fameux cours de sauveteur. Celui-ci est nécessaire pour l’obtention du permis de conduire. A partir de 2006, seuls les programmes de cours et les formateurs certifiés seront reconnus par l’Office fédéral des transports. Pour tous renseignements complémentaires s’adresser à: Eugen Kiener, chef de la communication, tél. 062 286 02 27, eugen.kiener@samariter.ch Ce texte ainsi que des photos figurent sur http://www.redcross.ch/info/press/index-fr.php?

Plus de communiques: Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: