Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

(crs) Panalpina aide la Croix-Rouge suisse

(crs) Panalpina aide la Croix-Rouge suisse
M. Brundo Sidler, CEO du Groupe Panalpina (à gauche) et M. Daniel Biedermann, directeuer de la CRS, signent le contrat relatif au programme ophtalmologique en Ghana (Photo: Panalpina)

Voir image: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=ops

    Berne (ots) - Panalpina, un groupe logistique actif à l'échelle mondiale, soutient le combat de la Croix-Rouge suisse contre la cécité due à la pauvreté. Il met à sa disposition un montant global de 550'000 francs pour un programme ophtalmologique réalisé au Ghana sur une durée de trois ans.

    Toutes les six secondes, quelqu'un perd la vue faute d'argent pour se soigner. La Croix-Rouge suisse poursuit depuis plusieurs années une activité de prévention et de traitement de la cécité due à la pauvreté dans toute une série de pays. Par exemple, l'Etat ouest-africain du Ghana où elle a institué, avec les autorités sanitaires nationales et la Croix-Rouge ghanéenne, des cliniques ophtalmologiques régionales dotées de services externes qui traitent 80'000 personnes par année. Ce programme doit encore être étendu avant d'être confié à la responsabilité des partenaires ghanéens. Le budget alloué à cet effet pour 2003, 2004 et 2005 se monte à un million de francs. D'un commun accord avec la CRS, le groupe Panalpina endosse 55% des frais et 40% sont couverts par la Confédération (Direction du développement et de la coopération). Le produit de l'action Vieil or pour redonner la vue sert à financer les 5% restants.

    "Le soutien de Panalpina découle de la conviction que ce programme apporte une aide directe et concrète aux intéressés", explique Bruno Sidler, directeur général du groupe. "Il y a des années que nous intervenons au Ghana. Nous voulons aider à combattre activement la pauvreté qui règne dans ce pays et les maladies qui l'accompagnent." Et de préciser que Panalpina s'est résolu à participer au projet parce qu'il prend au sérieux sa responsabilité envers la société. "Il est parfaitement conforme à notre philosophie de nous concentrer sur un programme ophtalmologique efficace, apportant une aide tangible et produisant des résultats mesurables", certifie Bruno Sidler, qui juge cette option largement préférable à une répartition des moyens financiers sur plusieurs domaines au succès douteux. La Croix-Rouge suisse informera régulièrement son partenaire de l'avance du programme. Des représentants du groupe visiteront en outre quelques-uns des projets financés, afin de pouvoir se convaincre par eux-mêmes que leurs moyens sont bien investis.

    "La convention passée avec Panalpina illustre parfaitement la façon dont l'économie privée peut soutenir une organisation humanitaire et lui permettre d'aider de nombreuses personnes pauvres et malades. La Croix-Rouge suisse est très reconnaissante de pouvoir réaliser ce projet au Ghana et d'en tirer des expériences transposables à d'autres projets", affirme le directeur de la CRS, Daniel Biedermann.

    Depuis 1990, date de sa mise en chantier au nord-ouest du Ghana, le programme ophtalmologique de la CRS a été étendu à une deuxième région. Il repose sur trois piliers: le traitement, la prévention et la correction de la vue. Les médecins et le personnel soignant des deux cliniques ophtalmologiques et dix-huit services externes traitent des maladies oculaires telles que la cataracte. Ils opèrent chaque année près de 3'000 patients. Des ophtalmologues et des bénévoles de la Croix-Rouge sont formés pour identifier et traiter ces troubles. Par des contrôles et des explications, ils aident à prévenir la perte de la vue et la propagation du trachome. La CRS a en outre soutenu l'aménagement de deux centres d'optique où l'on fabrique des lunettes. Quarante opticiens suivent actuellement une formation. Le programme doit aider à atteindre l'objectif fixé par les autorités ghanéennes, à savoir réduire de moitié la propagation de la cécité due à la pauvreté en la ramenant à 0,5% de la population d'ici 2010 .

ots Originaltext: Schweiz. Rotes Kreuz / Croix-Rouge
ops Originalpicture: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=obs
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
CRS: Karl Schuler
Information Coopération Internationale
Tél.         +41/31/387'73'11
Fax          +41/31/387'73'73
E-Mail:    karl.schuler@redcross.ch
Internet: http://www.redcross.ch

Panalpina: Martin Spohn
Corporate Communications
Tél.         +41/61/226'11'66
Fax          +41/61/226'11'07
E-Mail:    martin.spohn@panalpina.com.
Internet: http://www.panalpina.com



Plus de communiques: Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: