Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

40 femmes volontaires accomplissent une école du Service de la Croix-Rouge

    Berne (ots) - Aujourd'hui, 20 femmes entameront la formation militaire de base dispensée par l'école de recrues du Service de la Croix-Rouge (SCR) à Moudon. Durant trois semaines, elles se prépareront à apporter leur soutien au service sanitaire de l'armée. Parallèlement, 19 membres du SCR suivront pendant ces trois semaines la formation de sous-officier ou d'officier.

    Le SCR compte quelque 1200 professionnelles de la santé qui se sont engagées volontairement au service de l'armée. En cette qualité, elles sont astreintes à des cours de répétition dans le cadre du service sanitaire de l'armée. Ce dernier ne pourrait sans elles remplir l'ensemble de ses tâches, le recrutement de personnel masculin formé dans une profession médicale étant insuffisant. Au sein des hôpitaux militaires, les membres du SCR déploient leurs activités dans les divisions de soins ou de soins intensifs, les services d'anesthésie ou de radiologie, les salles d'opération ainsi que les pharmacies ou les laboratoires rattachés aux hôpitaux. Elles peuvent accomplir des services d'avancement et accéder aux plus hauts grades militaires. Le Service de la Croix-Rouge est placé sous le commandement du colonel SCR Beatrice Magnin-Riedi.

    Le service sanitaire de l'armée se met également au service de la population civile en diverses occasions. Ainsi dans le cadre d'Expo.02, quelque 70 membres du SCR collaboreront aussi bien avec le service sanitaire de l'armée qu'avec l'Alliance suisse des samaritains, membre corporatif de la Croix-Rouge suisse, qui gère des postes sanitaires durant toute la manifestation.

    Bien que son administration soit civile (l'Office du SCR, au Siège de la Croix-Rouge suisse), le SCR fait partie de l'armée. Par cette prestation, la CRS poursuit un engagement né de son histoire: après la bataille de Solférino, le 24 juin 1859, Henry Dunant avait en effet organisé les secours aux blessés des deux camps grâce à l'aide de volontaires, principalement des femmes. Cette épopée fut relatée dans son ouvrage Un Souvenir de Solférino, qui avait conduit à la fondation de la Croix-Rouge.

    Ce texte peut être téléchargé à partir du site internet www.redcross.ch

ots Originaltext: Croix-Rouge suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Beat Wagner, chef de la communication CRS
Tél. +41/31/387'74'08 ou +41/76/372'41'84



Plus de communiques: Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: