Interpharma

Coûts de santé en hausse, la part des médicaments continue à diminuer

Coûts de santé selon les prestations Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100002276 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Interpharma"
Faits & statistiques

Bâle (ots) - En 2014, les coûts de santé ont augmenté dans l'ensemble de 3% par rapport à l'année précédente, se montant au total à quelque 71,3 milliards de francs. La part des médicaments a continué à baisser, atteignant 8,9% des coûts de santé. Ces informations et bien d'autres sont contenues dans la 36e édition de l'ouvrage statistique de référence «Santé publique en Suisse 2017».

Coûts de santé: part des médicaments à nouveau en baisse Par rapport à 2013, les coûts du système de santé ont progressé de 3%, représentant au total 71,3 milliards de francs en 2014. L'année précédente, la hausse avait été de 2,5%, soit légèrement plus faible. Ce sont les dépenses pour les traitements hospitaliers (44,7%) et ambulatoires (34,9%) qui représentent la plus grande part des coûts de santé.

Avec 8,9% des coûts de santé, la part des médicaments a continué à diminuer, de même que l'année précédente (2013: 9,1%). Le net fléchissement de l'indice des prix des médicaments ces dernières années est dû en particulier au renforcement du contrôle des prix des médicaments figurant déjà dans la liste des spécialités (LS).

Démence: nombre croissant de cas

En Suisse, environ 121 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer ou autre forme de démence, mais un tiers des cas seulement sont diagnostiqués. La prévalence des démences augmente avec l'âge. Dans le groupe d'âge des 30 à 64 ans, le nombre de personnes atteintes de cette maladie était d'environ 2 720 en 2016, dans le groupe d'âge des 85 à 89 ans en revanche, on comptait plus de 8 600 cas chez les hommes et environ 19 700 cas chez les femmes.

Depuis quelques années, on observe une augmentation du nombre de décès dus à la démence: tandis que 1 526 personnes ont succombé à une démence en 2000, elles étaient 4 200 en 2014. En raison de l'évolution démographique, la fréquence des démences va continuer à augmenter.

Vous trouverez plus d'informations ainsi que les graphiques de la publication «Santé publique en Suisse» sur le site Internet d'Interpharma www.interpharma.ch, à la rubrique «Faits et statistiques». La brochure est disponible gratuitement en version imprimée.

Contact:

Sara Käch, responsable de la communication
Tél. 061 264 34 14, portable 079 208 16 33, sara.kaech@interpharma.ch



Plus de communiques: Interpharma

Ces informations peuvent également vous intéresser: