Interpharma

Interpharma salue le rejet de l'initiative de mise en oeuvre

Bâle (ots) - Interpharma, l'association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche, salue le rejet de l'initiative de mise en oeuvre. Ce refus est un signal que les électrices et électeurs tiennent au principe de séparation des pouvoirs et à la sécurité juridique.

La décision de ce jour des électrices et électeurs suisses renforce la sécurité juridique et ouvre la voie à l'entrée en vigueur rapide de la loi de mise en oeuvre stricte de l'initiative sur le renvoi. Il s'agit en même temps d'un signal au Conseil fédéral et au Parlement de rechercher une solution pour la mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse qui réponde à la volonté des citoyen-ne-s de limiter l'immigration sans pour autant mettre en danger les accords bilatéraux. Un point important pour l'industrie pharmaceutique est que, grâce au refus de ce jour, les accords bilatéraux ne sont pas à nouveau remis en cause. Ceci est capital pour conserver des conditions cadres stables et renforcer le site économique, scientifique et industriel suisse actuellement soumis à une forte pression. Le rejet de l'initiative permet de conserver des bases fondamentales de la démocratie suisse telles que séparation des pouvoirs, principe de proportionnalité et jugement au cas par cas.

Contact:

Thomas B. Cueni, secrétaire général d'Interpharma
Portable 079 322 58 17, thomas.cueni@interpharma.ch

Sara Käch, responsable de la communication
Portable 079 208 16 33, sara.kaech@interpharma.ch



Plus de communiques: Interpharma

Ces informations peuvent également vous intéresser: