Interpharma

L'industrie pharmaceutique est le leader de la recherche et développement nationale

Bâle (ots) - En Suisse, l'industrie pharmaceutique joue un rôle de premier plan en recherche et développement: en 2010, la Suisse a représenté 35,5% des investissements en recherche et développement des sociétés Interpharma. Ces informations et bien d'autres encore figurent dans la 18e édition de la publication statistique «Le marché du médicament en Suisse».

Cette industrie est en tête lorsqu'il s'agit de stimuler et de soutenir la recherche et le développement en Suisse. En 2010, malgré la crise financière et économique, les sociétés Interpharma ont continué à investir massivement, près de 6,4 milliards de francs, dans le site de recherche suisse. Leur contribution s'est ainsi élevée à environ 40% de l'ensemble des dépenses effectuées en Suisse par les sociétés, les universités et l'Etat pour la recherche et le développement. Dans ce domaine, la Suisse a représenté 35,5% des dépenses mondiales des sociétés Interpharma. Cela correspond à un sixième de leur chiffre d'affaires au sein de la Confédération.

La baisse du prix des médicaments se poursuit

En 2010 également, les caisses-maladie et l'industrie pharmaceutique ont mené ensemble une étude comparative sur les prix des médicaments. Elle a révélé qu'ils étaient de plus en plus bas en Suisse et par rapport à l'Europe. En raison de ces mesures de réduction des prix des médicaments originaux et de l'expiration des brevets de médicaments à fort chiffre d'affaires, le marché suisse des médicaments a enregistré en 2010 son premier recul des ventes depuis son étude statistique. La part des coûts des médicaments dans l'ensemble des coûts liés à la santé s'est stabilisée ces dernière années autour de 10,1% et ce malgré l'augmentation constante de la consommation de médicaments.

L'industrie pharmaceutique contribue grandement à la croissance économique suisse

En 2010, les exportations de produits pharmaceutiques sont passées à 60,6 milliards, constituant près d'un tiers du volume total des exportations suisses. En outre, l'Europe est le débouché le plus important pour les produits pharmaceutiques helvétiques, alors que les pays émergents ne cessent de gagner en importance. L'excédent des exportations de 35,4 milliards, nettement supérieur à celui de l'année dernière, reflète la forte compétitivité de l'industrie pharmaceutique suisse, qui repose toujours sur une productivité du travail et une capacité d'innovation supérieures à la moyenne. Même la courbe de l'emploi se maintient, le secteur contribuant grandement à la croissance économique nationale.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la publication «Le marché du médicament en Suisse Edition 2011» disponible sur le site www.interpharma.ch à la rubrique Faits et statistiques / Le marché du médicament en Suisse. Vous pouvez vous procurer la brochure gratuitement en version papier ou sur CD-ROM.

Contact:

Contact
Thomas B. Cueni, secrétaire général d'Interpharma
Tél.: +41/61/264'34'00
Mobile: +41/79/322'58'17

Roland Schlumpf, responsable de la communication d'Interpharma
Tél.: +41/61/264'34'22
Mobile: +41/79/639'72'35


Plus de communiques: Interpharma

Ces informations peuvent également vous intéresser: