Interpharma

Interpharma: Les Suisses dépensent comparativement moins pour les médicaments

    Bâle (ots) - En Suisse, les ménages ne consacrent que tout juste 1.5% de leur revenu aux médicaments - autant que pour téléphoner. Rapporté à l'ensemble des dépenses de santé, nous dépensons pour des médicaments environ moitié moins que nos voisins italiens (22.3%) et français (21.0%), à savoir 10.6% en 2003, comme le montre la présente édition actualisée de l'ouvrage statistique de référence "Le marché du médicament en Suisse", publié par Interpharma.

    La onzième édition du "Petit livre jaune", au format toujours aussi maniable, a vu son contenu et sa présentation légèrement modifiés. En tant que document de référence en matière de statistiques, il contient des données sur le marché suisse des médicaments et indique des tendances. Ainsi les génériques jouissent-ils d'une acceptation croissante; en 2003, ils ont en effet enregistré un taux de croissance de près de 50%, et leur part au marché potentiel des génériques est passé à 13.6%. En revanche, l'ensemble du marché suisse des médicaments a progressé de 7.1% en 2003 à 3 877 millions de francs - en termes de prix de fabrique. En Suisse, l'augmentation est donc restée inférieure à la moyenne mondiale de 9.0%.

    La croissance a été marquée par la part plus importante de médicaments nouveaux et innovants, en particulier contre le cancer, les infections et le sida, ainsi que dans le cadre des transplantations. Ces médicaments, souvent plus coûteux, permettent parallèlement de réaliser des économies en réduisant les besoins en soins ou en abrégeant les séjours hospitaliers et l'absentéisme pour cause de maladie. De même, les patients bénéficient d'une qualité de vie améliorée et de meilleures chances de guérison et de survie. Ainsi, comme le montre l'exemple du traitement du cancer, le taux de survie a fortement augmenté depuis les années 1970. Aujourd'hui, grâce à des médicaments nouveaux plus efficaces, 6 cancéreux sur 10 sont encore en vie cinq ans après la pose du premier diagnostic.

    Les textes et graphiques du "Petit livre jaune" - systématiquement actualisés - figurent sur le site Web d'Interpharma (http://www.interpharma.ch, rubrique Info-Center, sous Faits et statistiques) à télécharger en format PDF ou PowerPoint.

ots Originaltext: Interpharma
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Sara Käch
Responsable Communication
Tel.      +41/61/264'34'34
E-Mail: info@interpharma.ch



Plus de communiques: Interpharma

Ces informations peuvent également vous intéresser: