Rudolf Imhof

Promotion pour le désarmement chimique global: les motions Imhof et Paupe acceptées au Conseil national

Rudolf Imhof, Conseiller national (à droite)

Voir image: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=obs

    Berne (ots) - Le Conseil national a transmis aujourd'hui au Conseil fédéral les motions Imhof et Paupe relatives à la promotion globale pour le désarmement chimique. L'objectif de ces motions présentées le 4 octobre 2000 par le Conseiller national Rudolf Imhof et le Conseiller aux Etats Pierre Paupe est de contribuer à l'imposition effective de la Convention sur les armes chimiques (Chemical Weapons Convention, CWC). La destruction des armes chimiques est une condition essentielle pour assurer la paix dans le monde.

    Par la transmission des motions, le Conseil fédéral a reçu pour mandat de soumettre aux Conseils dans le cadre d'un message une vue d'ensemble, y compris un catalogue des options et le cadre financier correspondant, relatifs aux contributions de la Suisse à la promotion pour le désarmement chimique à l'échelle globale. Le message doit également comprendre l'intégration de l'économie et d'autres forces civiles, celles-ci travaillant sur place de façon plus efficace et économique. Des initiatives portant sur un engagement renforcé de la communauté internationale, des mesures de confiance et la participation aux projets de prévention des catastrophes ainsi que la coopération technique avec les régions de stockage d'armes chimiques doivent également être examinées.

    C'est surtout la destruction de l'arsenal d'armes chimiques le plus important du monde en Russie qui pose problème. Pour la destruction des 40'000 t d'agents de guerre, il faudrait dépenser 5 milliards de CHF selon les estimations les plus récentes. Or, la Russie ne peut pas réunir les moyens nécessaires pour payer des frais de destruction d'une telle importance. La seule solution serait l'apport d'un soutien énorme de la part des pays occidentaux. Ce sont les états européens qui sont le plus sollicités. En raison de la proximité géographique de la Russie, l'intérêt devrait également être des plus importants ici.

    L'existence persistante des stocks d'armes chimiques constitue un risque permanent de catastrophes pouvant entraîner de nombreux morts et provoquant des destructions environnementales massives, et le risque de l'emploi d'armes chimiques à des fins terroristes, pour des chantages ou dans un conflit régional s'aggraverait considérablement. La destruction des armes chimiques mérite donc une priorité élevée au sein des efforts suisses dans le cadre du désarmement international et de l'amélioration de la sécurité globale.

Rudolf Imhof, Conseiller national Pierre Paupe, Conseiller aux Etats

ots Originaltext: Rudolf Imhof
ops Originalpicture: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=obs
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Rudolf Imhof, Conseiller national
Mobile +41 79 582 61 57
Tel. +41 31 322 99 11 (le matin)

Pierre Paupe, Conseiller aux Etats
Tel. +41 1 322 99 11 (le matin)
Tel. +41 31 322 99 04 (l'après-midi)



Plus de communiques: Rudolf Imhof

Ces informations peuvent également vous intéresser: