Aide Suisse contre le Sida

L'inégalité du pouvoir socio-économique expose davantage les femmes à la menace du sida

Zurich (ots) - Plus l'écart est important entre le pouvoir socio-économique de l'homme et de la femme, plus le risque d'infection par le VIH s'accroît chez les femmes. En Suisse également, le nombre des femmes séropositives a augmenté car certaines d'entre elles vivent dans des conditions favorisant une infection par le VIH. En organisant une conférence de presse à Berne, l'Aide Suisse contre le Sida (ASS) a souhaité attirer l'attention du public sur le thème de la Journée mondiale du sida 2004. Dans le monde entier, le visage du VIH/sida apparaît de plus en plus féminin. Les femmes ont moins souvent et moins librement la possibilité de décider avec qui et dans quelles conditions elles auront des rapports sexuels. Il existe, certes, des raisons biologiques d'un risque élevé d'infection au VIH pour les femmes. Cependant, il est impossible d'affirmer que le risque d'infection au VIH lors de rapports sexuels non protégés est fondamentalement supérieur pour les femmes. C'est "le manque d'autodétermination physique et sexuelle, associé à l'inégalité sociale et économique, qui renforce la vulnérabilité des femmes et des jeunes filles en matière de VIH/sida", a souligné Roberto Induni, directeur de l'Aide Suisse contre le Sida. L'ASS est l'organisation faîtière des 21 aides sida cantonales et régionales de Suisse. Aujourd'hui, 54% des infections VIH sont la conséquence de rapports hétérosexuels. Par conséquent, pour un pourcentage égal de femmes infectées au cours de rapports hétérosexuels, les chiffres absolus des nouvelles infections des femmes augmentent. Pour les femmes, les relations hétérosexuelles sont même la toute première voie de contamination. Béatrice Aebersold Krähenbühl, directrice de l'Aide Sida Berne, a cité comme facteurs augmentant le risque de contracter le virus de l'immunodéficience, la pauvreté, le chômage, la prostitution, la violence exercée sur les femmes et leur dépendance face aux hommes. Elle a également souligné le lien existant entre les maladies sexuellement transmissibles et le VIH: "Le risque d'une infection par le VIH augmente en cas de présence d'une maladie sexuellement transmissible." Les chiffres de ces dernières années confirment une tendance à la hausse des nouvelles infections parmi les migrantes et migrants, surtout celles et ceux originaires des régions sub-sahariennes. En réponse à cette constatation, l'Aide Sida Berne a lancé le projet "Multicolore". Des médiatrices et médiateurs sont chargés d'ériger un pont entre notre culture et la civilisation africaine. C'est dans ce but que l'Aide Sida Berne a formé trois femmes et deux hommes d'origine africaine afin de leur confier un travail de prévention au sein de leur communauté. Pour Florian Hübner, directeur du Groupe sida Genève, ce sont les hommes qui sont responsables du fait que le nombre des femmes porteuses du VIH augmente. Le Groupe sida Genève a déployé cette année de gros efforts pour promouvoir le préservatif féminin, entre autres dans une action de distribution gratuite au festival de Paléo. "Le Femidon est très peu connu comme moyen de se protéger du VIH", a précisé Florian Hübner, qui évalue d'ailleurs les premières réactions de la part de femmes ayant récemment découvert le Femidon comme prometteuses. Plusieurs actions dans divers cantons de Suisse seront organisées à partir de la dernière semaine de novembre de manière à attirer l'attention du public sur la Journée mondiale du sida qui aura lieu le 1er décembre. Une centaine de manifestations thématisent la problématique du VIH/sida pour le grand public, présentant également des prestations nationales et régionales, notamment celles mises au point spécialement pour les femmes. Sur le site www.aids.ch, vous trouverez une liste des manifestations prévues. ots Originaltext: Aide Suisse contre le Sida Internet: www.presseportal.ch/fr/ Contact: Roberto Induni Directeur de l'Aide Suisse contre le Sida Tél. +41/(0)1/447'11'22 Mobile +41/(0)78/710'20'62

Ces informations peuvent également vous intéresser: