Off. féd. constructions et logistique

Pas de bois tropical provenant de coupes illégales

Berne (ots) - Le Conseil fédéral renonce à acquérir, pour les constructions de la Confédération, du bois d'origine non certifiée. C'est pourquoi il est prêt à reprendre sous forme de postulat une motion de la conseillère nationale Maya Graf (Groupe écologiste/BL) allant dans ce sens. Dans sa motion, Maya Graf demande que, dans tous ses achats de bois, la Confédération privilégie des produits attestés par une organisation internationale de certification reconnue, appliquant au moins les critères du label FSC (Forest Stewardship Council). La destruction des forêts tropicales a pris une ampleur considérable durant les trente dernières années, selon Mme Graf. A la conférence de Rio, en 1992, notre pays a promis de lutter contre la déforestation. En renonçant au bois tropical provenant de coupes illégales pour les constructions fédérales et pour celles que la Confédération subventionne, le Conseil fédéral doit donner un signal clair pour sauvegarder les dernières forêts vierges. Dans sa réponse, le Conseil fédéral précise qu'il est conscient de l'importance et de l'urgence qu'il y a à protéger les forêts tropicales. La Suisse s'est beaucoup engagée dans le dialogue international sur les forêts et a permis, par un soutien financier, de mettre en œuvre des processus essentiels. Le Conseil fédéral est pleinement acquis à l'idée de renoncer au bois provenant de coupes illégales et va recommander à ses services d'utiliser uniquement des produits attestés par une organisation de certification reconnue. En ne recourant qu'à du bois provenant d'une production durable, précise le Conseil fédéral, il n'est pas nécessaire de prendre d'autres dispositions, telles que l'interdiction d'importation et d'utilisation, d'autant que la Suisse n'entend pas encourager l'économie forestière durable par des mesures répressives. ots Originaltext: OFCL Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Service d'information de l'OFCL, Gregor Saladin, Bettina Hahnloser, tél. +41/31/325'50'03; Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne Tél. +41/31/322'60'33 Fax +41/31/323'38'52 e-mail: info@gs-efd.admin.ch Internet: www.dff.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: