GfK Gruppe

L'aggravation de l'état d'esprit des consommateurs allemands freine les prévisions de croissance

Nuremberg, Allemagne (ots) - - Résultats de l'étude sur le climat de consommation menée par GfK pour juin 2008 La montée en flèche des coûts de l'énergie et la menace d'une autre hausse importante du prix de l'essence ne font qu'aggraver de plus en plus l'état d'esprit des consommateurs allemands. Les attentes économiques et en matière de revenu ont diminué pour la deuxième fois d'affilée, diminution que l'on a également ressentie dans la propension à consommer. Par conséquent, l'indicateur du climat de consommation pour le mois de juillet prévoit une valeur de 3,9 points, contre une valeur révisée de 4,7 points en juin. À la lumière de la poussée inflationniste qui semble s'établir à environ trois pour cent, GfK a déclassé sa prévision antérieure de 2008, la faisant passer d'une consommation privée en termes réels de 1 %, basée sur un taux d'inflation anticipé de 2,5 %, à 0,5 %. Après une perte de près de 10 points en mai 2008, l'indicateur des attentes économiques a une fois de plus baissé d'un peu moins de 6 points pour se chiffrer à 7,5 points. Cependant, cela signifie que l'indicateur demeure dans les valeurs positives, ce qui est au-dessus de la moyenne à long terme de 0 points. Les taux d'inflation élevés et continus ont également un impact considérable sur les attentes en matière de revenu. Au mois de juin de cette année, l'indicateur a baissé de 3 points pour atteindre sa valeur actuelle de 7,2 points. L'indicateur s'est retrouvé sous ce niveau pour la dernière fois en décembre 2006. Les attentes en baisse en matière de revenu entraînent une diminution correspondante de la propension des consommateurs à effectuer des achats. Après avoir perdu 16 points en mai, l'indicateur est une fois de plus en baisse d'au moins trois autres points pour se chiffrer à -23,7 points, soit sa valeur la plus faible depuis juin 2005. La tendance la plus pessimiste de l'état d'esprit des consommateurs allemands a également causé une autre baisse du climat de consommation. L'indicateur global prévoit une valeur de 3,9 points pour juillet, contre une valeur révisée de 4,7 points pour juin. ots Originaltext: GFK Gruppe Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Marion Eisenblatter, Tél.: +49/911/395-2645 E-Mail: marion.eisenblaetter@gfk.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: