GfK Gruppe

Le climat de consommation à son plus haut niveau depuis novembre 2001: Résultats de l'étude du climat de consommation réalisée par GfK en novembre 2006

Nürenberg (ots) - Le climat de consommation affiche une tendance stable à l'approche de la fin de l'année 2006. Les perspectives économiques ont une nouvelle fois été perçues comme légèrement plus optimistes en novembre. La propension à acheter s'est presque maintenue à son niveau record ce mois-ci. En revanche, les prévisions de revenus des consommateurs étaient à la baisse par rapport au mois précédent. Après le chiffre révisé de 9,3 points en novembre, le climat de consommation devrait s'établir à 9,4 points en décembre, soit son plus haut niveau depuis novembre 2001. Le niveau de l'indicateur de la propension à acheter, pratiquement aligné sur son niveau record d'octobre est de bon augure pour la période des Fêtes. La comparaison Est-Ouest révèle que la confiance des consommateurs de l'ancienne Allemagne de l'est s'est améliorée en novembre en termes de perspectives économiques et de prévisions de revenus ainsi que de propension à acheter. En repli le mois précédent, les perspectives économiques ont une nouvelle fois enregistré une légère progression en novembre de cette année. L'indicateur s'est apprécié de 3,4 points pour s'établir à 10,3 points, son niveau actuel. Les prévisions de revenus ont continué à jouer les montagnes russes en novembre 2006. Après avoir enregistré une nette avance en octobre, l'indicateur a reculé ce mois-ci de 6,6 points. Le redressement record de la propension à consommer ne s'est pas poursuivi en novembre de cette année. Néanmoins, l'indicateur ne s'est effrité que légèrement avec une baisse de 0,5 point, maintenant pour ainsi dire son niveau historique d'octobre. Actuellement située à 63,9 points, la propension à acheter affiche à ce jour une hausse de 72 points par rapport à son niveau de l'année dernière. Le climat de consommation ne s'est amélioré que légèrement par rapport au mois dernier. Après le chiffre révisé de 9,3 points en novembre, l'indicateur global du climat de consommation devrait, selon les prévisions, s'établir à 9,4 points en décembre. À la lumière de ce qui précède, une croissance supérieure au taux initialement prévu de 0,7% semble réaliste. Il s'ensuit que les prévisions relatives à la consommation des ménages ont été elles aussi revues à la hausse pour l'année qui s'achève, à 1%, soit une progression de 0,3 point de pourcentage. Dans la perspective actuelle, une augmentation de l'ordre de 0,5%, en valeur réelle, des dépenses des ménages est prévue pour l'année prochaine. ots Originaltext: GFK Gruppe Internet: www.presseportal.ch Contact: Marion Eisenblätter Tél.: +49/(0)911/395-2645 E-Mail: marion.eisenblaetter@gfk.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: