METAS Off. féd. métrolo. accréditation

L'heure d'été nous reviendra !

Changement horaire Wabern (ots) - Bonne nouvelle pour les grands dormeurs : la journée de dimanche prochain durera une heure de plus que les autres. A 3 heures du matin, l'heure légale rétrogradera d'une heure, pour repasser à 2 heures, dans les pays d'Europe occidentale. Il en sera ainsi à l'avenir également, puisque l'UE et le Conseil fédéral ont décidé du maintien de l'horaire d'été. Devenu depuis longtemps une opération routinière deux fois l'an, le changement horaire exige des humains et des animaux une certaine adaptation. Par égard pour les transports, le tourisme, les télécommunications et le commerce, la Suisse ne saurait toutefois s'isoler dans un îlot horaire. L'heure d'été a de l'avenir En février de cette année, l'UE a fait entrer en vigueur une directive par laquelle l'heure d'été est adoptée pour une période indéterminée. La loi de 1980 réglementant l'heure en Suisse habilite le Conseil fédéral à harmoniser l'heure légale avec celle de ses pays voisins. L'ordonnance y relative dispose que l'heure d'été s'étend sur la même période qu'au sein des Communautés européennes. Consécutivement, le Conseil fédéral a convenu d'une adaptation de cette ordonnance, qui entrera en vigueur le 1er novembre 2001. De la sorte, la Suisse aura, à l'avenir également, la même heure que dans les pays alentour. En 2002, l'heure d'été durera donc de fin mars à fin octobre. Des horloges atomiques au césium fournissent les impulsions horaires L'Office fédéral de métrologie et d'accréditation (METAS) est l'autorité responsable dans notre pays de la réalisation et de la diffusion de l'heure officielle. Disposant à Bern-Wabern de nouveaux laboratoires aux conditions environnementales très stables, il se sert de plusieurs horloges atomiques au césium d'une extrême précision. En coopération avec 49 autres services de l'heure, METAS contribue à la détermination du temps universel coordonné. Il propose par ailleurs plusieurs services de diffusion de l'heure qui permettent de synchroniser les horloges avec l'heure officielle suisse : Emetteur de signaux horaires HBG : L'émetteur d'ondes longues HBG à Prangins (VD) transmet des signaux horaires sur une fréquence porteuse de 75 kHz. D'une puissance de 20 kW, il peut être capté dans un périmètre de 1'500 kilomètres, donc bien au-delà des frontières de notre pays. Outre l'impulsion des secondes, l'émetteur diffuse aussi des indications codées concernant l'heure du jour et la date. De nombreuses horloges publiques et réseaux d'ordinateurs, mais aussi des pendules et montres-bracelets sont synchronisés par l'intermédiaire de signaux horaires. Ces impulsions horaires peuvent aussi servir à commander des éclairages publics ou des compteurs d'électricité, permettant ainsi les changements de tarifs en fonction des plages horaires de consommation. L'émetteur ayant été repris par METAS en juin 2000, son exploitation à long terme est assurée. METAS met tout en oeuvre pour qu'il continue de fonctionner avec la fiabilité maximale. Internet : Le serveur horaire de METAS a pour adresse www.official-time.ch. Disponible gratuitement, le protocole de synchronisation horaire par réseau (NTP, Network Time Protocol) permet d'aligner l'heure des horloges d'ordinateurs sur l'heure officielle suisse. Modem : Une synchronisation est également possible par voie du téléphone, aux numéros +41 31 32 33 225 et +41 31 32 34 700. ots Originaltext: METAS Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Pour l'heure d'été: Urs Toggweiler, tél. +41 31 32 33 356, e-mail: urs.toggweiler@metas.ch Pour la métrologie du temps et des fréquences: Gregor Dudle, tél. +41 31 32 33 298, e-mail: gregor.dudle@metas.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: