Max Schmidheiny Stiftung

La Fondation Max Schmidheiny décerne le prix de la paix 2003 à Kofi Annan

    St-Gall (ots) - Kofi Annan, secrétaire général des Nations Unies, est le récipiendaire du prix de la paix 2003 de la fondation Max Schmidheiny. A l'occasion du 33e symposium de l'ISC, un auditoire constitué de plus de 800 invités venus de tous les pays du monde s'est réuni dans la grande salle de l'Université de St-Gall pour écouter le Prof. Dr Peter Gomez, président de l'université et nouveau directeur de la fondation Max Schmidheiny, louer les services et accomplissements du lauréat in absentia.

    En raison d'une laryngite persistante, le secrétaire général s'est malheureusement trouvé dans l'obligation d'annuler sa participation à la cérémonie de remise du prix au dernier moment. La fondation Max Schmidheiny est néanmoins heureuse d'annoncer qu'il se rendra à St Gall à une date ultérieure pour accepter ce prix en personne.

    Chaque année, la fondation Max Schmidheiny honore les personnes ayant contribué au maintien et au développement continu d'un ordre social et économique libre. Elle soutient ainsi les initiatives d'exception dans les domaines de la science, de la politique et de l'entreprise, ainsi que les accomplissements contribuant à la sauvegarde des libertés et responsabilités individuelles. Ce prix, décerné cette année pour la 25e fois, est estimé à 100'000 dollars américains.

    Kofi Annan a été honoré pour son rôle de diplomate, dont l'éclatant exemple a permis d'associer le travail des Nations Unies à des notions de fermeté, de valeur et de bienséance ; il a su, avec un instinct unique, mettre en œuvre des réformes visant à démanteler la bureaucratie et simplifier les structures internes, développer l'ouverture des Nations Unies à l'égard des organisations non gouvernementales et, au final, rendre plus efficaces les missions de maintien de la paix, et a également inspiré aux innombrables membres de ses effectifs diplomatiques, de maintien de la paix et d'assistance humanitaire, une confiance nouvelle en leur cause commune. Patiemment, mais avec ténacité, Kofi Annan, le citoyen du monde d'une qualité exceptionnelle, appelle à des actions responsables de la part des états souverains et corporations puissantes de ce monde, en leur rappelant leurs obligations non seulement à l'égard de leurs propres citoyens, mais également à l'égard de la santé de l'esprit mondial ; porteur de l'étendard des droits humains, il se voue à l'idée que "l'humanité est indivisible", relève les défis de l'ONU en tant qu'organisation de portée mondiale, pour accorder à la protection de la dignité humaine de l'individu une place prééminente, quels que soient sa race, sa religion et son sexe. Kofi Annan est perçu comme une lueur d'espoir dans un monde meurtri qui, à la lumière de maladies contagieuses, d'une famine persistante, de luttes ethniques sans précédent et de conflits de civilisations entières, s'efforce d'éveiller la conscience des individus vivant dans une richesse et une paix relatives quant au sort de personnes frappées par la pauvreté et déchirées par la guerre ; à force de persévérance, de courage et de compassion, et d'une croyance profonde en un ordre moral mondial, il motive avec une énergie inépuisable les gouvernements et les groupements d'intérêts  à rechercher des réponses proactives aux conflits éreintants, et à contribuer ainsi de manière significative à la liberté de tous les êtres humains - une liberté qui s'étend bien au-delà de toutes les frontières géopolitiques.

ots Originaltext: Fondation Max Schmidheiny
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Fondation Max Schmidheiny
à l'Université de St-Gall
Case postale 1045
CH-9001 St-Gall
Tél.         +41/71/227'20'70
E-Mail:    pr@ isc-symposium.org
Internet: http://www.ms-foundation.org
Internet: http://www.isc-symposium.org



Plus de communiques: Max Schmidheiny Stiftung

Ces informations peuvent également vous intéresser: