Administration fédérale des finances

La Suisse participe au fonds pour les crédits d'urgence du FMI

    Berne (ots) - Le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui que la Suisse participerait à hauteur de 1,8 million de francs à un fonds spécial du FMI. Ce fonds sert à abaisser le taux d'intérêt des «crédits d'urgence». Les bénéficiaires de ces crédits sont des pays qui, suite à des conflits armés, ne disposent plus dans un premier temps du tissu administratif et institutionnel leur permettant d'appliquer un programme ordinaire d'ajustement et de réforme économique soutenu par le FMI. Grâce à l'octroi de crédits d'urgence, le FMI peut, durant la première phase de la reconstruction, fournir à ces pays l'aide dont ils ont absolument besoin pour rétablir la stabilité macro-économique. Deux pays faisant partie du groupe de vote dirigé par la Suisse au sein du FMI et de la Banque mondiale, à savoir le Tadjikistan et la Yougoslavie, ont déjà bénéficié de crédits d'urgence du FMI.

    Les crédits d'urgence du FMI sont financés grâce aux ressources ordinaires de ce dernier. Ils doivent par conséquent être rémunérés aux conditions du marché. Les institutions financières internationales jugent cependant que la majorité des bénéficiaires potentiels de tels fonds n'offrent en principe pas des garanties de solvabilité suffisantes. Un grand nombre de pays pauvres où sévissent des conflits armés sont en outre lourdement endettés. La Direction du FMI oeuvre par conséquent en vue d'accorder à de tels pays des crédits d'urgence au taux réduit de 0,5 %, taux qu'elle applique également dans le cas de la facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC). La réduction du taux d'intérêt des crédits d'urgence serait, à l'instar de celle qui est pratiquée dans le cas de la FRPC, financée par un fonds alimenté par les pays donateurs et géré à titre fiduciaire par le FMI.

    La Direction du Fonds monétaire international estime que 12 à 18
millions de dollars US seront nécessaires ces prochaines années pour
réduire le taux d'intérêt des crédits d'urgence. La contribution de
la Suisse, à savoir 1 million de dollars US, représentera 5,5 à 8,3 %
de ce montant.

ots Originaltext: Adm. fédéral des finances
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Giorgio Dhima,
Adm. des finances,
tél. +41 31 322 60 48

Département fédéral des finances DFF
Communication
CH-3003 Berne
Tél. +41 31 322 60 33
Fax +41 31 323 38 52
e-mail: info@gs-efd.admin.ch
Internet: www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Administration fédérale des finances

Ces informations peuvent également vous intéresser: