Galleria Gottardo

"Virtual Truths" - photographies d'Olivo Barbieri

    Lugano (ots) - Avec une exposition qui présente la dernière recherche d'Olivo Barbieri, la Galleria Gottardo inaugure un nouveau cycle de rencontres sur la photographie. Cette exposition, la première qui soit consacrée à un photographe contemporain, et la publication de l'ouvrage Olivo Barbieri "Vérités virtuelles", permettent d'entreprendre un parcours sur la photographie actuelle qui, compte tenu de la situation géographique et culturelle de la Galleria Gottardo, prend en considération surtout les auteurs actifs en Italie. Par la suite les aspects les plus significatifs de la photographie italienne contemporaine seront soulignés, afin de créer des occasions de confrontation avec les autres réalités européennes, et en particulier avec la Suisse.

    En ces dernières années la recherche d'Olivo Barbieri a évolué sur deux sillons parallèles: l'aventure de la cité contemporaine étudiée dans les endroits qui se transforment intensément, et une série d'approfondissements sur les espaces fortement médiatiques, tels que les stades de football et les lieux de la justice. Le Tibet (2000), dernière étape de cet artiste, marque la recherche d'un espace qui, dans sa réaffirmation en tant que réservoir aux contenus millénaires, est en mesure de représenter la condition commune de la contradiction contemporaine.

    Dans la série sur la Chine (1992-99) l'attention se focalise entièrement sur la grande et rapide mutation de ce pays, dans la tentative de décoder les endroits qui, à cause d'un excès de dessin et de technologie, paraissent irréels, en désaccord symptomatique avec les précédents objets architecturaux délabrés. Les images du Japon (1999) paraissent au contraire consolider la vision d'un pays qui vit dans le présent technologique la trace d'un passé persistant.

    Les visions de l'Inde (1999) représentent l'invalidation d'un regard univoque à travers le choix d'extraire du flux un horizon subjectif en mesure de restituer une nouvelle complexité à l'image.

    Les Stades, toujours en 1999, nous montrent leur construction et leur fonctionnement tels de gigantesques jeux vidéo, capables d'enclencher chez les supporters de foot des états d'exaltation hypnotique. Les Tribunaux (2000): salles d'audience et salles bunkers des palais de justice représentés comme un nouveau sujet hypermédiatisé, dont la forme est subtilement enquêtée par rapport au contenu de son exercice.

    Olivo Barbieri naît à Carpi (Modène) en 1954. Ses premières expositions datent de 1978. Depuis 1989 il voyage régulièrement en Orient, plus particulièrement en Chine. En 1993, 1995 et 1997 il participe aux Biennales de Venise, et à de nombreuses autres manifestation internationales consacrées aux arts visuels contemporains. En 1996, le Museum Folkwang d'Essen lui consacre une rétrospective. Les images de Barbieri sont conservées dans les principaux musées et établissements universitaires en Italie et à l'étranger. Parallèlement sont publiés plusieurs ouvrages consacrés à son oeuvre photographique.

    Pendant plusieurs années Olivo Barbieri a constamment interrogé le paysage, l'architecture et la lumière artificielle. De ses oeuvres récentes il ressort en outre une réflexion sur la mise en lumière d'un point thématique nécessaire à la recherche d'une possible vérité virtuelle. Une opération qui révèle, à travers une construction inédite de l'image, sa conception personnelle et approfondie de vision, et qui se rattache à une perception du présent capable de contenir simultanément les flux et les concentrations.

    Exposition réalisée par la Galleria Gottardo.     Projet: Olivo Barbieri, Paola Tognon     Réalisation et coordination: Luca Patocchi.     Projet de l'exposition: Alberto Bianda          Lugano, Galleria Gottardo, Viale Stefano Franscini 12, 16 mai - 27 août 2001     ouvert du mardi au samedi de 10h00 à 17h00

    L'OUVRAGE

    Titre: Olivo Barbieri. Virtual truths     Projet: Olivo Barbieri, Paola Tognon     Sous la direction de: Paola Tognon     Nombre d'images: 83     Cycles d'images: Chine, Japon, Inde, Stades, Tribunaux, Tibet, Egypte     Textes: Paola Tognon, Hubertus Von Amelunxen, Jon Bird.     Annexes: expositions personnelles, collectives, bibliographie.     Langue: italien/anglais/allemand     Éditions: Silvana editoriale     Prix d'exposition: Fr. 60.-- / £. 60.000

    Dans l'édition pour la Galleria Gottardo: introduction/présentation par Luca Patocchi; jaquette, Alberto Bianda.

ots Originaltext: Galleria Gottardo
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Galleria Gottardo
Viale Stefano Franscini 12
Tel. +41 91 808 1988
Fax +41 91 808 2447
e-mail: galleria@gottardo.com

Silvana Editoriale
Tel. +39 02 61 836330
Fax +39 02 61 836392

Bureau de presse:
uessearte
Via Natta 22
I-22100 Como
Fax +39 031.267265
e-mail: uesseart@tin.it

Bureau de presse:
Massimo D'Elia
Tel. mobile: +39 348 4444770
e-mail: massimo.delia@archeion.it



Plus de communiques: Galleria Gottardo

Ces informations peuvent également vous intéresser: