Bundesamt für Strassen ASTRA

OFROU: Une signalisation uniforme pour encourager la locomotion douce

Berne (ots) - C’est une signalisation nouvelle et conviviale dont l’Office fédéral des routes veut doter les réseaux de la locomotion douce. Uniformisée à l’échelon suisse, elle va être mise en place progressivement sur les quelque 60'000 kilomètres de chemins de randonnée pé-destre ainsi que sur les pistes cyclables et les parcours de VTT, dont la longueur totale dépasse 20'000 kilomètres. Cet effort répond à l’essor que connaît actuellement cette mobilité écologique. Selon les lois fédérales sur la circulation routière d’une part, sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre d’autre part, l’Office fédéral des routes (OFROU) est compé-tent pour réglementer la signalisation des réseaux du trafic lent (TL) en Suisse. Par le projet de nouvelle norme « Signalisation du trafic lent », il entend réunir en une base unique les disposi- tions relatives au balisage, jusqu’ici disparate, des chemins de randonnée pédestre, des pistes cyclables et des parcours de VTT ainsi que la nouvelle signalisation des itinéraires destinés aux usagers d’engins assimilés à des véhicules tels que les rollers. La population, les autorités et les milieux du tourisme bénéficieront tous du nouveau système : 1. Plus facilement reconnue par le public et plus simple à utiliser, la nouvelle signalisation favo-risera ces modes de locomotion dans le cadre des déplacements quotidiens et des loisirs. 2. Les autorités compétentes (cantons, associations et particuliers) disposeront d’une norme pratique et fiable pour gérer la signalisation des réseaux du trafic lent. 3. La norme, à caractère obligatoire, doit garantir au niveau national une signalisation uniforme, cohérente et fondée sur ce qui existe déjà. Elle crée ainsi les conditions préalables et les struc- tures qui apportent un soutien à la réalisation et à la commercialisation efficaces de projets tou-ristiques innovateurs. Les nouvelles dispositions se fondent essentiellement sur la signalisation existante tout en amé-liorant l’homogénéité de son aspect visuel grâce à des consignes claires pour ce qui est de la forme, de la typographie, des textes et des couleurs. Un point important réside dans l’introduction du balisage des itinéraires de randonnée pédestre, condition fondamentale du projet « La Suisse à pied », actuellement en gestation, analogue à « La Suisse à vélo ». Le projet de norme prévoit que les réseaux du trafic lent devront être signalisés selon les nou-veaux principes d’ici à 2026. Ce long délai a été fixé pour éviter que les signaux existants ne doivent être remplacés avant la fin de leur durée de vie. Il convient de rappeler, à cet égard, que l’ensemble de ces chemins totalisent environ 80'000 km, soit approximativement la lon-gueur du réseau routier suisse. Préparé en étroite collaboration avec l’Association suisse des professionnels de la route et des transports (VSS) et avec des spécialistes issus des cantons et des fédérations concernées, le texte en question sera mis en consultation jusqu’au 10 septembre 2005 auprès des organisa-tions intéressées. DETEC Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication Service de presse et d’information Renseignements : Service d’information de l’Office fédéral des routes, tél. 031 324 14 91 D’autres informations sont disponibles sous www.trafic-lent.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: