Bundesamt für Strassen ASTRA

ASTRA: Nouvelle politique de sécurité routière : évaluation des idées proposées

Berne (ots) - Les groupes de spécialistes concernés par la nouvelle politique de sécurité routière ont évalué une centaine d’idées proposées en la matière. Les meilleures d’entre el-les seront encore passées au crible, puis soumises, pour avis, au Département fé-déral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) vers la fin de cette année. Elles déboucheront sur une proposition qui sera adressée au Conseil fédéral vraisemblablement d’ici au milieu de 2005. Les organes composés des spécialistes et des représentants des milieux concernés con-tinuent de plancher sur la formulation de la nouvelle politique de sécurité routière. Le but est d’abaisser, d’ici à 2010, le nombre annuel des victimes de la route à moins de 300 tués et moins de 3000 blessés graves. Plus de 100 idées proposées pour rendre les routes helvétiques plus sûres ont été exa-minées. Après avoir fait l’objet d’une description détaillée individuelle par les groupes de spécialistes, les mesures suggérées ont été évaluées sur la base de divers critères (potentiel d’efficacité, efficacité, applicabilité, influence sur la liberté individuelle, effet protec-teur pour les personnes les plus vulnérables et compatibilité avec les objectifs d’autres domaines de la politique fédérale). Dans ce contexte, il s’agissait de distinguer entre celles qui contribuent directement à protéger les usagers de la route et celles qui servent de base à la mise en œuvre de la nouvelle politique de sécurité routière. Cette évaluation a permis de dégager les mesures offrant les meilleures chances d’atteindre l’objectif ambitieux précité. Leur liste est jointe au présent communiqué. Suite des opérations La liste des mesures sera encore discutée vers la mi-août entre les différents groupes de spécialistes et, au besoin, adaptée. Une fois mise au point, elle sera soumise au comité d’appui, au sein duquel siègent des représentants du Parlement, du Tribunal fédéral, des gouvernements cantonaux ainsi que de la direction des organisations et associations faîtières concernées. Le rapport final comprenant les mesures sera soumis au DETEC vers la fin de l’année, ce qui permet d’escompter une décision du Conseil fédéral pour le milieu de 2005 environ. Office fédéral des routes (OFROU) Information et communication Renseignements: Service d’information de l’Office fédéral des routes, tél. 031 324 19 91 Vous trouverez également des informations sous www.astra.admin.ch et www.vesipo.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: