Bundesamt für Strassen ASTRA

Nouvelle politique nationale de sécurité routière: mise en place du système d'évaluation des mesures

    Berne (ots) - Un pas de plus dans la formulation de la nouvelle politique nationale de sécurité routière a été franchi. En effet, l'Office fédéral des routes a présenté le projet des critères et des méthodes d'évaluation des mesures. De plus, une liste provisoire d'idées de mesures permettant d'atteindre les objectifs . Cette liste a été publiée. Les jalons de la liste d'idées sont déjà posés, touchant non seulement au comportement dangereux de certains usagers de la route mais aussi à l'infrastructure routière ou encore aux véhicules. En effet, le système d'évaluation permettra la finalisation du travail, à savoir la description et le choix de mesures qui seront soumises au Département fédéral de l'Energie, des Transports, de l'Environnement et de la Communication d'ici fin 2004. La quatrième étape du processus participatif s'est concentrée sur un système d'évaluation. Pa-rallèlement, des idées des mesures ont été rassemblées afin d'atteindre le but de moins de 300 tués et moins de 3000 blessés graves sur les routes d'ici 2010. Système d'évaluation précis et différencié

    Le système d'évaluation servira à jauger les mesures individuelles et permettra d'en comparer les effets. Il s'agit donc d'un élément fondamental pour opérer le choix des mesures en automne 2004.

    Les mesures se différencient en deux catégories:

- les mesures de sécurité, qui ont un impact direct sur le nombre, les caractéristiques et les conséquences des accidents,

- et les mesures fondamentales, qui n'ont pas cet effet direct mais qui créent les condi-tions préalables nécessaires pour que les mesures de sécurité puissent déployer leurs effets (recherche, statistiques, organisation,…).

    S'agissant des mesures de sécurité, les critères d'évaluation suivants sont proposés:

- potentiel d'utilité (réduction des victimes d'accidents)

- efficacité par rapport au coût / utilité

- applicabilité (chances prévues de pouvoir faire appliquer la mesure rapidement et de fa-çon simple

- influence sur les possibilités de décision individuelles

- protection des personnes mises en danger involontairement ou des usagers de la route plus vulnérables

- compatibilité avec des objectifs d'autres domaines de la politique fédérale.

Liste d'idées de mesures encore provisoire

    Actuellement, la liste d'idées de mesures est encore transitoire. Elle a été élaborée sur la base de propositions de groupes de spécialistes.

    Les lignes directrices sont les suivantes:

- Le mauvais comportement des usagers de la route est la principale source d'accidents. Il s'agit alors de mieux éduquer, former et sensibiliser de façon continue ces derniers

- Le flux des règles comportementales tend à devenir opaque pour les usagers de la route. L'accent doit être mis sur une simplification de ces règles, afin de les rendre intel-ligibles pour tous les usagers

-L'infrastructure routière est encore améliorable, par exemple en assainissant les en-droits potentiels à risques et les points noirs

    - C'est d'abord au niveau international qu'il faut rendre plus sûres les normes relatives aux véhicules. On évitera ainsi à la Suisse de faire cavalier seul tout en assurant que des véhicules étrangers plus sûrs transitent par son territoire. On envisage cependant d'in-troduire des exigences supplémentaires applicables uniquement à l'immatriculation suisse (p. ex. dispositifs installés sur les camions pour éviter les accidents dus à l'angle mort, montage d'un appareil enregistreur des données sur les accidents).

    La dernière étape du processus participatif destiné à formuler cette politique consistera en la description, en l'évaluation et au choix des mesures à appliquer. C'est vers la fin 2004 que la proposition de la nouvelle politique de sécurité routière sera transmise au Département fédéral de l'Energie, des Transports, de l'Environnement et de la Communication.

OFROU     Office fédéral des routes Service de presse

Renseignements: Service d'information de l'Office fédéral des routes, tél. 031 324 14 91/www.astra.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Strassen ASTRA

Ces informations peuvent également vous intéresser: