Metas Bundesamt für Metrologie und Akkre

Les bases de l'innovation, de la qualité et de la fiabilité Office fédéral de métrologie et d'accréditation

(ots) - Bern-Wabern, 19 mai 2004. Dans les marchés globalisés seuls peuvent survivre les produits et les prestations démarqués de leurs concurrents par leurs caractéristiques. Les produits et les prestations suisses se distinguent par leur grande qualité, leur fiabilité et leur technologie innovante. Ces qualités sont souvent liées à des mesures basées sur des étalons nationaux reconnus et harmonisés au niveau international. L'Office fédéral de métrologie et d'accréditation (METAS) conserve ces étalons et soutient l'économie par les étalonnages exacts, les essais, les conseils et la formation qu'il offre. Les clients sont dans l'ensemble très satisfaits de ces prestations. Grâce à ses équipements polyvalents et à ses compétences professionnelles METAS est à même d'offrir au public les prestations dont il a un besoin mais pour lesquelles l'économie suisse n'a ni les équipements ni les connaissances nécessaires. Ces prestations sont demandées même à l'étranger. Transfert de savoir-faire au profit de l'économie Avec l'introduction des systèmes de gestion de la qualité dans l'économie, le besoin de connaissances spécialisées en technique d'essai et d'étalonnage a fortement augmenté. En plus des connaissances théoriques de base on demande un savoir faire pratique et la possibilité de discuter et d'exercer des étalonnages et des essais complexes avec des spécialistes. Dans cette optique METAS a étoffé son offre de formation pour venir en aide à l'économie (photo 1). Il est économiquement prouvé qu'une infrastructure métrologique efficace est en corrélation avec la capacité globale de concurrence d'un pays. Pour mettre en valeur le mieux possible les connaissances spécialisées existant en Suisse, on étudie en complément aux cours professionnels l'organisation de forums, occasion de rencontre entre spécialistes de différentes disciplines pour échanger des informations et des expériences scientifiques à un rythme convenu. Technique de mesure des particules au service de la qualité de l'air L'importance de la technique de mesure des particules croît aussi bien dans les domaines de l'environnement et de la santé que dans ceux de l'industrie (technique des salles propres). METAS s'occupe depuis dix ans de la caractérisation et de la quantification des aérosols, c'est-à-dire des particules en suspension dans l'air. Le but de ces travaux est de fournir à l'industrie et à la recherche des étalonnages fiables et exacts pour la technique de mesure des particules, nécessaire par exemple au développement de nouveaux moteurs ou de filtres de particules. Parallèlement aux méthodes de mesure par comptage de particules grossies par condensation, on poursuit la voie de comptage optique direct. La miniaturisation de l'électronique, les progrès dans la recherche chimique, pharmaceutique, médicale et biotechnique et les dispositions de sécurité plus sévères dans le domaine de l'alimentation nécessitent toujours plus de salles propres. Les compteurs optiques de particules servent principalement à les contrôler et les surveiller. L'utilisateur d'une salle propre doit donc disposer d'appareils mesureurs de particules étalonnés pour pouvoir documenter le respect des normes. METAS a repris du laboratoire de Spiez l'installation d'étalonnage de particules de Latex de 100 nm jusqu'à 900 nm de diamètre; en la développant il est devenu dans ce domaine le laboratoire de pointe en Europe (photo 2). La télémétrologie contribue à la sécurité du trafic Les systèmes de surveillance online du trafic saisissent les images des véhicules en infraction avec les valeurs mesurées correspondantes et transmettent le tout sous forme numérique à une centrale d'évaluation. Si les données sont juridiquement assurées, elles peuvent être utilisées comme moyen de preuve pour la répression. Après son approbation définitive, ce système efficace peut maintenant être utilisé en Suisse aussi pour surveiller le trafic et contribuer à sa sécurité. En 2003, METAS avait délivré pour la première fois une approbation limitée dans le temps pour étudier l'aptitude d'une installation combinée à mesurer la vitesse au moyen d'une caméra numérique et de capteurs de pression piézo-électriques disposés sur la chaussée (photo 3). Cette installation transmet sous forme numérique les valeurs mesurées sur la chaussée à une centrale qui détermine la valeur officielle. Les exigences applicables aux procédures et instruments de mesure fixées dans les instructions de l'Office se sont révélées valables, en particulier celles qui sont applicables au système de transmission des données utilisé pour déterminer des valeurs juridiquement contraignantes. La détermination est effectuée à la fin du système de transmission, au moyen d'un logiciel d'évaluation. L'approbation définitive a été délivrée après que la validité juridique ait été assurée. A partir de là, METAS a approuvé d'autres caméras numériques pour appareils radar et pour systèmes de surveillance des feux de circulation avec mesure de vitesse à l'intérieur des localités. On peut supposer que les caméras traditionnelles seront remplacées par étapes par des caméras numériques avec la possibilité de transmettre directement des données à une centrale d'évaluation. Protection par un éclairage correct La photométrie traite principalement de l'éclairage des véhicules, de l'éclairage des tunnels et des matériaux lumineux spéciaux. Pour déterminer la répartition de l'intensité lumineuse des dispositifs d'éclairage des tunnels et des lampes d'intérieur, le laboratoire de photométrie utilise différents goniomètres qui permettent aussi de contrôler si les phares d'automobile, les catadioptres ou les signaux lumineux remplissent les exigences légales. Le laboratoire de photométrie se distingue au niveau national et international par une compétence reconnue pour l'évaluation des systèmes d'éclairage dans les tunnels routiers. Ces systèmes doivent répondre à des exigences contradictoires : d'une part les considérations de sécurité demandent une luminosité suffisante, d'autre part l'exploitation des installations d'éclairage doit rester à un niveau économiquement acceptable. A cela s'ajoutent d'autres exigences comme l'adaptation de la luminosité dans les zones d'entrée et de sortie des tunnels ou l'uniformité de l'éclairage dans la zone du milieu du tunnel. METAS joue un rôle clé dans l'élaboration de normes dans le domaine de l'éclairage des tunnels. Une autre tâche importante est le contrôle de réception des systèmes d'éclairage des tunnels routiers; on améliore constamment pour cela les possibilités de mesure. Citons par exemple un système de mesure de la luminosité de surfaces. Il permet de déterminer les caractéristiques de luminosité d'éléments de surface de la chaussée et des parois, typiquement dans les zones d'entrée des tunnels routiers (photo 4). Le système se base sur une caméra CCD à haute résolution dont la sensibilité lumineuse a été étalonnée avec précision. La sensibilité spectrale (« perception des couleurs ») est adaptée à celle de l'œil humain au moyen de filtres spéciaux. Informations gratuites METAS prépare l'avenir, contribue à l'innovation et à l'amélioration de la productivité et de la qualité de la vie par ses travaux de développement dans des domaines où l'on attend de l'infrastructure métrologique des exigences accrues à moyen terme. Le Rapport annuel de METAS ainsi que metINFO, le journal de métrologie, et sasFORUM, le journal du Service d'accréditation suisse, sont gratuits ; on peut s'y abonner à l'adresse www.metas.ch/fr/publication/publiorder.html. Encadré Approbations, évaluations de conformité et vérifications Le système actuel, principalement préventif et basé sur les examens de type, les approbations et les vérifications de chaque instrument de mesure, crée les conditions pour que le commerce se déroule correctement et pour éviter de mettre en danger des personnes dans les domaines de la santé, de l'environnement et de la sécurité publique en raison de mesures inexactes. En 2003, METAS a délivré 109 approbations pour de nouveaux types ou pour des modifications d'instruments déjà approuvés, certifié 40 éléments d'éclairage et vérifié 1054 instruments dans les domaines où les offices et les laboratoires de vérification n'ont pas l'équipement adéquat. Il est intéressant de relever que les 19 systèmes de référence de la dosimétrie d'électrons des hôpitaux suisses sont maintenant vérifiés avec des rayonnements de même qualité que ceux qui servent à irradier les tumeurs. Le Service de vérification suisse, qui comprend 53 offices de vérification et 81 laboratoires de vérification, a vérifié 340 000 instruments de mesure, contrôlé statistiquement 664 000 appareils mesureurs et 6532 lots de préemballages. Comme l'année précédente, il a fallu refuser environ 8 % des lots contrôlés. On trouvera plus de détails dans le rapport annuel 2003 du Service de vérification suisse. Il est remis gratuitement ou peut être consulté sur le site www.metas.ch/fr/calib/jb-legmet. Légendes de photo : 1 : Cours de formation à METAS : formation pratique sous la conduite d'experts. 2 : Avec l'installation d'étalonnage reprise du laboratoire de Spiez et développée par METAS, l’office étend son offre de prestations de service dans la technique de mesure des particules et devient un des premiers laboratoires d'Europe. 3 : La télémétrologie contribue à la sécurité du trafic par les systèmes de surveillance online. 4 : Les spécialistes de METAS contrôlent la répartition de la luminosité dans la zone d'entrée d'un tunnel routier avec un système de mesure de luminance basé sur une caméra CCD. Les valeurs de luminance sont représentées en fausses couleurs. En effectuant ces mesures, METAS contribue à la sécurité du trafic. 5 : En collaboration avec la haute école pour la technique et l'informatique de Bienne, METAS a mis au point un réflectomètre routier mobile avec lequel on peut mesurer les caractéristiques de réflexion des revêtements routiers. Une bonne visibilité diminue fortement le risque d'accident de nuit. Le texte et les photos peuvent être obtenus à l'adresse www.metas.ch/fr/medien. Renseignements : Christian Antener, tél. +41 31 32 33 489, christian.antener@metas.ch.

Ces informations peuvent également vous intéresser: