Monster Switzerland AG

L'index jobpilot® progresse à 113 points
Le marché d'emplois "on line" n'a pas connu d'affaiblissement cet été. Au contraire, il a progressé de 8%.

L'index jobpilot® progresse à 113 points / Le marché d'emplois "on
line" n'a pas connu d'affaiblissement cet été. Au contraire, il a
progressé de 8%.
Tableau: index jobpilot juillet 2001; totaux et groupes de professions.
Voir graphique: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=ogs Zurich (ots) - L'Ecole Technique Supérieure de Soleure et jobpilot Switzerland AG présentent les chiffres de l'index jobpilot pour la période d'été. L'index global progresse à 113 points en juillet ce qui permet d'affirmer que le marché d'emplois en ligne suisse est en pleine expansion. Le taux de croissance des emplois publiés sur Internet est de 13 % par rapport à janvier sur la base de 100 et de 8 % par rapport à avril. On reconnaît de plus en plus l'établissement des marchés d'emplois en ligne. Alors que les sites d'emplois publiaient 19% d'emplois en plus qu'en avril, les entreprises, elles offraient sur leurs propres pages web 16% d'emplois en moins. Le secteur Internet gagne également en part par rapport à la presse. L'index Manpower, qui compte les annonces d'offres d'emplois dans ce secteur, a baissé d'avril à juin de 4,6 et atteint 77,9 points. Les sites d'emplois progressent, les offres d'emplois sur les pages web d'entreprises régressent. La croissance de l'index global est due à une augmentation considérable des emplois dans les bourses d'emplois. Elle est de 19 points (depuis janvier de 20 points). La baisse massive de l'index des entreprises est de 16 points arrivant à 98 points (en avril, baisse de plus 14 points), donne lieu de croire, que malgré la mauvaise situation économique, les entreprises recrutent tout autant par Internet, mais le font toujours plus par des sites d'emplois, via des plates-formes neutres que par leurs propres pages web d 'entreprises. Il faut cependant tenir compte du fait que la base statistique est plus mince pour les emplois offerts sur les sites d'entreprises que pour les bourses de l'emploi. L'Internet s'accroît alors que l'imprimé diminue continuellement. Le recrutement se déplace de la publication dans la presse à celle effectuée sur Internet. La comparaison faite avec l'index Manpower le confirme. Au début de l'année, il se situait vers 90 points alors qu'en avril, il tombait à 82,5 et en juillet à 77,9 points. Les statistiques de la REMP (Recherches et études des média publicitaires) consolide ces données. Dans un communiqué du 18 août, elle a fait état d'une baisse des annonces d'emplois dans la presse quotidienne et hebdomadaire de 19,8% en juillet par rapport à juillet 2000. La croissance de l'utilisation de l'Internet est donc nettement supérieure à celle de la presse traditionnelle. En tête, Finance et Controlling, Informatique et Marketing stagnent, alors que Sciences naturelles et Techniques s'inscrivent à la baisse. La hausse la plus sensible a été enregistrée dans les groupes de professions Finances et Comptabilité (+39 points) et Vente et Conseil à la clientèle (+20), aussi bien sur les sites d'emplois que sur les sites web des entreprises. Ce développement pourrait être lié à une demande des groupes de professions qui sont à même d'influencer favorablement le succès rapide des entreprises. Le groupe de professions Bureau et Administration (+6) a connu aussi une croissance. La hausse dans Professions divers provient d'un effet technique de recherche, certaines entreprises ont modifié leur site de recrutement Internet. La situation dans les groupes de professions Marketing, Publicité et RP (-2) ainsi que l'Informatique et Télécommunication (-3) est plus ou moins stable. La régression massive constatée durant le premier trimestre pour le groupe Marketing, Publicité et RP est enrayée. L'affaiblissement du secteur Informatique correspond à l'annonce dans la presse des suppressions d'emplois et l'arrêt de l'embauche dans ce secteur. Une diminution sensible a été enregistrée dans les groupes Professions Techniques & Scientifiques (-40), Direction de Ressources humaines/Formation (-23), professions industrielles et commerciales /Production et Logistique (-16) ainsi que dans le secteur Médecine, soins médicaux et professions sociales (-10). Pour avoir accès au communiqué de presse complet, graphiques et informations supplémentaires relatifs à l'enquête: www.jobpilot-index.ch ots Originaltext: jobpilot Switzerland AG ogs Originalgraphic: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=ogs Internet: www.newsaktuell.ch Contact: jobpilot Switzerland AG Christian Wüthrich PR/Content Manager Max-Högger Strasse 2 8048 Zürich Téléphone: +41 79 707 65 16 Fax: +41 1 436 90 79 E-Mail: wuethrich@jobpilot.ch Internet: www.jobpilot-index.ch [ 021 ]

Ces informations peuvent également vous intéresser: